Trois choses à savoir sur Louis Houngnandande l’arbitre béninois qui officie Zambie vs Tanzanie

Le sifflet béninois ouvre une nouvelle page de son histoire ce dimanche 21 Janvier 2024. Quatorze ans après, et un certain Bonaventure Coffi Codjia, un nouvel arbitre béninois va diriger une rencontre à la CAN. Il s’agit de Louis Houngnandande, qui sera assisté par son compatriote Eric Ayimavo pour le match Zambie vs Tanzanie (18h, heure béninoise). Voici quelques informations importantes à savoir sur lui et son parcours.

Il avait déjà eu l’occasion de goûter au plaisir de faire partie du corps arbitral pendant la CAN, étant 4e arbitre lors du match Burkina Faso vs Mauritanie. Mais cette fois, c’est lui qui sera aux commandes. Une consécration pour lui, une ascension de la Ligue Pro à la CAN.

Une carrière en dehors des terrains

Né le 25 août 1985, Djindo Louis Houngnandande est âgé de 38 ans. Contrairement à ce que certains pourraient penser, il n’y a pas que le football dans sa vie. Quand Louis dépose son sifflet et son uniforme d’arbitre, il enfile celui d’agent de la douane. Louis Houngnandande est donc douanier de profession. Une fonction qui, comme celui d’arbitre, demande à ce qu’on fasse preuve d’autorité. Même sans avoir de carton jaune ou de carton rouge à distribuer, il arrive à se faire respecter. À l’évidence, Louis Houngnandande est un leader dans l’âme. Faire un métier en dehors de l’arbitrage est monnaie courante, notamment au Bénin. Bonnaventure Coffi Codjia par exemple, était enseignant.

Au haut niveau depuis sept ans

Louis Hougnandande est arbitre international FIFA depuis 2017. Si lui et plusieurs de ses compatriotes ont ce statut depuis plusieurs années, ce n’est pas pour autant qu’ils étaient déjà aptes pour arbitrer dans une compétition comme la CAN. Pour cela, il faut faire ses preuves, franchir les différents paliers. Ce qui passe par la formation, le recyclage et la performance dans les petites compétitions qu’on a l’occasion d’officier. Pendant que le sifflet béninois faisait sa traversée du désert, Louis Houngnandande et d’autres, comme Eric Ayimavo, se forgeaient, engrangeant de l’expérience. Petit à petit, ils ont réussi à avoir l’étoffe pour faire partie de la crème au niveau africain, en ce qui concerne les arbitres. Ils avaient donc de plus en plus l’occasion d’être sélectionnés pour des rencontres de grande envergure.

Des expériences continentales

Louis Houngnandande n’en est pas arrivé là du jour au lendemain. Pour pouvoir être choisi pour diriger un match de la Coupe d’Afrique des Nations, il a dû gravir les échelons. Louis Houngnandande compte à son actif plusieurs matchs internationaux arbitrés, entre autres pour les éliminatoires de la CAN. Il y a par exemple la rencontre Algérie vs Tanzanie, comptant pour la 6e journée des éliminatoires de la CAN 2023. Il a aussi dirigé des matchs qualificatifs pour la Coupe du Monde. On peut citer en exemple le match de la 5e journée entre Djibouti et l’Egypte. Mais sa grosse échéance, qui l’a sûrement préparée au grand rendez-vous continental, c’est le CHAN qui s’est déroulé l’année dernière. Il a aussi fait des matchs de compétitions interclubs. La Ligue des champions et la Coupe CAF. Autant dire que Louis Houngnandande est aguerri au haut niveau. 

Vous avez aimé cet article de Freddy Akpo ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

Le Nigéria et l’Afrique du Sud jouent, ce mercredi 7 février 2024 une place en...

Rotimi Bamigbola
74

Benedict Saul McCarthy, de son nom complet, est peut-être le plus grand joueur sud-africain de...

Freddy Akpo
168