Tour de France : une édition toujours aussi excitante après 12 étapes

Le spectacle est toujours au rendez-vous durant la Grande Boucle. Certains estiment déjà qu’il s’agit d’une des meilleures éditions de ces dernières années. On a déjà vu deux victoires françaises, des sprinteurs en grande forme et les deux favoris qui se rendent coups pour coups. À l’issue de la 12e étape, c’est Ion Izagirre qui remporte la 12e étape en solitaire à Belleville-en-Beaujolais. 

L’Espagnol récidive après 7 ans

Izagirre s’était déjà imposé sur le Tour en 2016 à Morzine. Cette fois, il a joué plus intelligemment que ses collègues d’échappée en fin d’étape pour terminer devant Mathieu Burgaudeau (2e) et Matteo Jorgenson (3e). Pourtant au départ, Mathieu van der Poel semblait partir seul. Mais, le Basque l’a rattrapé dans la dernière ascension. Thibaut Pinot, un temps bien placé pour tenter de s’échapper en solitaire, n’a pas su faire ce type de différence, mais le coureur de la Groupama-FDJ a réalisé une belle opération au classement général en terminant dans le groupe de tête : en reprenant trois minutes au groupe maillot jaune, il grimpe de cinq places et se retrouve 10e du général, à 32 secondes de son leader David Gaudu (9e).

La suite du duel Vingegaard-Pogascar 

On a une nouvelle fois aperçu les favoris se tester, avec un Jonas Vingegaard très remuant. Le tenant du titre et actuel maillot jaune semble vouloir envoyer un message. Celui selon lequel il est plus affuté et en mesure de répondre aux offensives de son challenger Tadej Pogacar qui l’avait surpris lors de la 6e étape. Comme lors de la 10e étape entre Vulcania et Issoire, la journée de course est partie sur un très gros rythme, avec de nombreuses attaques. Une fois l’échappée formée, le groupe maillot jaune a ralenti le rythme, en prévision des trois étapes de montagne qui arrivent dans les prochains jours. Justement, la première, aura lieu ce vendredi au départ de Châtillon-sur-Chalaronne, et offrira une arrivée au sommet du Grand Colombier. L’occasion de voir l’explication entre Tadej Pogacar et Jonas Vingegaard reprendre de plus belle.

Vous avez aimé cet article de Freddy Akpo ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...