Ter Stegen : le retour en grâce du mur de Mönchengladbach

L’autre bonne nouvelle à Barcelone, c’est le retour en forme de son gardien de but. Marc André Ter Stegen se montre sur son meilleur visage depuis le début de cette saison. Si la défense catalane semble infranchissable, Ter Stegen en est une couverture derrière. L’Allemand a été presque imbattable et ses performances miraculeuses deviennent routinières.

Repousser un tir, c’est tout un art. Il y a la méthode Neuer qui est intenable. De même, il y a la méthode Kahn qui marche plutôt bien. Mais il y a aussi la méthode Ter Stegen qui crève les écrans. Du haut de ses 1,87 m, l’allemand règne sur le vieux continent cette saison. Lui qui sortait d’une année compliquée la saison dernière. Il semble retrouver ses anciennes habitudes qu’il a presque perdues jadis. Le gardien est tout autant spectaculaire que décisif. Un mental d’acier et une rage de vaincre qui a fini par forger le mur catalan.

La folle statistique du mur de Mönchengladbach

La folle statistique du mur de Mönchengladbach

Rassurant pour sa défense et doté d’un réflexe monstrueux, il réalise une superbe saison avec l’équipe espagnole. Ter Stegen a économisé beaucoup de points pour le FC Barcelone. Il y a un an, sa place de titulaire était discutable. Mais au regard de ses performances cette saison, sa chute est mise aux oubliettes. Le clean sheet contre Getafe le weekend dernier était sa 13e feuille blanche en 17 matchs de championnat. Dans les ligues majeures européennes, aucun gardien de but ne fait mieux. Selon The Athletic, seulement un gardien de but a accumulé plus de 13 draps propres en 17 matchs de championnat en Espagne. Il s’agissait des 14 clean sheets de Paco Liano en 17 matchs avec le Deportivo La Corogne en 1993-94. De plus, le gardien allemand n’a encaissé que 6 buts en Liga. Ses homologues les plus proches ne font pas mieux. Thibaut Courtois du Real Madrid a concédé 14 buts sur 14,78 xG concédés. Jan Oblak de l’Atlético Madrid en a laissé 14 sur 14,8. The Athletic rapporte également qu’à côté du nom de Ter Stegen, se trouve la valeur de 13,84 dans les buts attendus d’Opta (xG). Un moyen de mesurer la probabilité qu’un tir face à un gardien devienne un but. 

De la gloire à la misère, de la misère à la gloire

De la gloire à la misère, de la misère à la gloire

Devenu le numéro 1 dans la hiérarchie des gardiens du Barça après le départ de Claudio Bravo en 2016, Ter Stegen a vite marqué les esprits. Ses parades décisives ont propulsé le club catalan dans les grands rendez-vous. Un soir d’octobre 2016, il a été un grand artisan du succès du club contre Manchester City en C1. Lors de l’exercice 18-19, il réalise une performance spectaculaire avec à la clé 47 tirs arrêtés sur 55 concédés. Jusqu’en 2020, le natif de Mönchengladbach a été le sauveur des barcelonais avant de connaître une baisse de forme. Il passe de 27 buts encaissés en 2016 à 57 en 2022. Sa méforme a été un dommage pour les barcelonais qui étaient en reconstruction. Heureusement, cette saison, il a retrouvé ses réflexes. En effet, on pourrait dire que c’est à nouveau l’allemand qui a préparé le terrain pour la victoire de la Supercopa de la semaine dernière contre le Real Madrid. Ce sont ses arrêts aux tirs au but en demi-finales contre le Bétis Séville qui ont envoyé les Blaugranas en finale. Ter Stegen est à nouveau déterminant lors des sorties du club. Son dernier match face à Getafe est également une référence. Le gardien de 30 ans a été décisif en sauvant deux tête-à-tête qui semblaient être destinés à se terminer par un but. Le plus marquant était son arrêt face à Borja Mayoral en première mi-temps. Nous voyons le meilleur Marc-André ter Stegen depuis longtemps. En tête-à-tête, il a été spectaculaire, c’est un leader pour le groupe, un joueur précieux – c’est important que le gardien vous fasse gagner des points a déclaré son Xavi, élogieux envers son joueur après la victoire 1-0 contre Getafe. L’autre facteur de l’état de grâce de Ter Stegen est sa complicité avec la défense. Il est devenu clair que l’avance du Barça en Liga est renforcée par sa défense, dont les forces vont au-delà de l’allemand. Les choses se sont considérablement améliorées depuis que Jules Kounde, Ronald Araujo et Andreas Christensen sont revenus de blessure. Alors qu’Alejandro Balde s’est imposé comme arrière gauche. 

Vous avez aimé cet article de Anthelme Chodaton ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

L’idée d’organiser une CAN de Football Américain commence à se concrétiser peu à peu. La...

Anthelme Chodaton
31

Le néo champion d’Afrique continue de gravir les échelons. Après s’être révélé dans son pays,...

Freddy Akpo
38

Une onde de choc secoue le monde du basketball burundais. Le Président de la Fédération...

Anthelme Chodaton
17