Football/Côte d’Ivoire : Sylvain Gbohouo a retrouvé un club

Après un peu plus d’un an et demi sans fouler les pelouses, Sylvain Gbohouo revient aux affaires. L’international ivoirien s’est engagé avec le Stade d’Abidjan, club de première division ivoirienne pour le compte de la saison 2023-2024. L’annonce a été faite ce mardi 08 août 2023 sur la télévision nationale ivoirienne.

Le Stade d’Abidjan a officialisé la signature du gardien de but Sylvain Gbohouo pour un contrat d’une durée d’un (01) an. Un transfert qui marque donc le retour à la compétition de celui qui a longtemps gardé les cages des Éléphants de Côte d’Ivoire. En effet, le joueur passé par le TP Mazembe était loin des terrains de foot depuis sa suspension pour dopage en 2021. Une suspension de dix-huit (18) mois qui s’est étendue sur la période du 23 décembre 2021 au 23 juin 2023.

Un traitement qui a coûté cher

Au moment des faits, l’international ivoirien aux 65 caps avait été contrôlé positif à la trimétazidine, une molécule interdite depuis 2014 par l’Agence mondiale antidopage. Sylvain Gbohouo s’était alors expliqué en affirmant avoir souffert de problèmes de vue. Il s’était alors rendu chez le médecin de la sélection ivoirienne qui lui aurait pris rendez-vous chez un ophtalmologue. C’est ce dernier qui lui a prescrit le 29 mars 2021 du Vastarel, médicament dont le principe actif est la trimétazidine. La FIFA avait donc estimé que le portier ivoirien avait ingéré “inintentionnellement” la substance interdite et n’avait pas commis de faute “significative”, réduisant sa sanction à 18 mois.

Objectif CAN 2024

L’enjeu essentiel de ce transfert pour le gardien de but ivoirien est de retrouver des sensations et une certaine régularité au haut niveau. Mais derrière ce retour, Sylvain Gbohouo espère aussi être apte à disputer la prochaine Coupe d’Afrique des Nations que son pays organise. Une mission loin d’être impossible. En effet, depuis environ deux ans déjà et la suspension de Sylvain Gbohouo, les Éléphants de Côte d’Ivoire peinent à trouver une option sûre au poste de gardien de but. Entre les bévues de Badra Ali Sangaré et le manque de sérénité de Charles Ayayi, Sylvain Gbohouo pourrait donc avoir sa carte à jouer. Mais d’abord, le gardien de but de trente-quatre (34) ans doit prouver qu’il n’a pas perdu ses qualités d’antan. 

Vous avez aimé cet article de Auramson HOUNDEGNON ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

La mauvaise nouvelle est tombée pour le Gabon. La Fédération Gabonaise de Football (Fégafoot) a...

Anthelme Chodaton
25

Hugo Ekitike, actuellement à l’Eintracht Francfort, a officiellement dévoilé son rêve auprès de la presse...

Anthelme Chodaton
12