Soufiane Rahimi a conquis l’Asie

C’est l’actualité du moment ! S’offrant un joli triplé, Soufiane Rahimi et son club Al Ain FC ont mis fin à la longue série d’invincibilité d’Al Hilal. C’était en demi-finale aller de la Champions League d’Asie. Une performance notable qui vient confirmer la folle saison que le marocain réalise à l’autre bout du monde.  

Al Ain FC vit une saison de rêve. C’est la meilleure façon d’exprimer la performance de cette équipe. Il a pris une bonne option dans ces demi-finales contre Al Hilal, invaincu depuis 34 matchs. Jamais, le club n’a été aussi proche de la finale ou du titre de la Champions League Asiatique. La dernière fois qu’il a atteint le second tour, c’était en 2018. Et s’il en est là, c’est grâce à son effectif dynamique et surtout à un certain Soufiane Rahimi qui affole les compteurs. 

Une soirée de rêve  

Déjouer les pronostics, ça arrive de plus en plus dans le football aujourd’hui. Les équipes moyennes bouleversent la hiérarchie, tellement qu’on ne risque pas de parler de petites équipes. Tous jouent la carte de la prudence. De Brest en Ligue 1 à Stuttgart en Allemagne en passant par Girona en Espagne et Bologne en Italie, tout le monde est stupéfait. Al Ain FC n’est pas resté en marge de cette dynamique des clubs jugés ‘’petits’’. Le club des Emirates Arabes Unis s’est offert Al Hilal sur un score de 4-2, grâce à un triplé de son homme fort Soufiane Rahimi. Le Marocain Soufiane Rahimi a été le grand bourreau de Kalidou Koulibaly (titulaire) et ses coéquipiers. Trois buts dont deux penalties inscrits en 45 minutes. 

Un réveil tonitruant

Les joueurs qui brillent au CHAN ont très souvent du mal à faire parler la poudre dans d’autres contrées. On a très peu de souvenirs des joueurs qui se sont distingués dans cette compétition et qui confirment tout le bien qu’on pense d’eux. Solomampionana Razafindranaivo et Aymen Mahious, les derniers meilleur joueur et meilleur buteur en date, en sont des exemples. Que ce soit Ayoub El Kaabi, Meschack Elia ou Soufiane Rahimi, lui-même, aucun d’eux n’a réussi à s’imposer considérablement et s’élever au rang de joueur de classe mondiale. Mais cette saison, le marocain semble retrouver son rythme, son dynamisme alors que son nom n’évoquait jusque là que de simples souvenirs. Si Al Ain FC en arrivait à remporter la Champions League pour la première fois de son histoire, il en serait pour grand-chose. 

Auteur de onze buts dans la prestigieuse compétition Asiatique, l’ancien joueur de Raja Casablanca reste le meilleur buteur. D’abord, il a inscrit quatre buts et délivré deux passes en phase de poules. En huitième de finale, il récidive en inscrivant le but victorieux qui envoie son équipe en quart de finale. Face à Al Nassr de Cristiano Ronaldo en quart, il marque trois buts dans la double confrontation permettant aux siens d’atteindre le dernier carré aux tirs au but. Et comme une machine qui n’est jamais enrayée, il plante un triplé face à Al Hilal avant le match retour. Le Marocain est en pleine forme et totalise 20 buts et 7 passes en 34 matchs, toutes compétitions confondues avec Al Ain FC cette saison. 

Vous avez aimé cet article de Anthelme Chodaton ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

Le championnat français tend vers sa fin. Tout au long de la saison, il a...

Anthelme Chodaton
8

Il ne fait aucun doute que c’est encore un club de l’Afrique du Nord qui...

Anthelme Chodaton
15