Seko Fofana : entre coups d’éclat et polémiques avec la sélection ivoirienne

La Côte d’Ivoire affronte la Zambie ce 17 juin pour le compte de la 5e journée des éliminatoires de la prochaine CAN. Pour ce match qui sert encore de répétition générale avant la CAN à domicile pour les éléphants, une absence non négligeable. Celle de Seko Fofana, la énième qui fait couler beaucoup de salives.

Seko Fofana est l’un des meilleurs joueurs de la Ligue 1 française. Le joueur du RC Lens a été nominé pour ce titre aux trophées UNFP et fait aussi partie de l’équipe type de la saison. Mais force est de constater que son histoire avec la sélection ivoirienne est loin d’être idyllique. Pourtant, son retour avec les éléphants en fin d’année 2022 avait suscité beaucoup d’espoirs.

Un retour prometteur 

L’histoire de Seko Fofana avec la sélection est assez particulière. Ayant également la nationalité française, il fait toutes ses classes avec les équipes de jeunes des Bleus avant de choisir de jouer pour les éléphants en 2017. Mais après seulement une sélection, un premier coup d’arrêt. Seko Fofana est absent durant près de deux ans avant de revenir en septembre 2019 pour un match amical face au Bénin. Alors joueur de l’Udinese, il dispute d’autres matchs amicaux et est sélectionné pour deux matchs comptant pour les éliminatoires de la CAN 2021. 

C’est à ce moment que se crée la cassure entre lui et la sélection ivoirienne. Après un passage à vide en club, le milieu trouve de la stabilité après avoir signé au RC Lens. Il s’impose comme un des meilleurs milieux de terrain de Ligue 1. Cependant, le joueur, à plusieurs reprises,  ne répond pas aux appels du pied de la Côte d’Ivoire. Mais après un peu moins de trois ans après sa dernière sélection face à l’Éthiopie, Seko Fofana fait son Come-Back. Un retour par la grande porte puisque son statut n’est plus le même. Et les deux premiers matchs du joueur annoncent de bonnes choses pour la suite. Fofana est buteur pour ses deux matchs de retour face au Togo et la Guinée. Le Lensois semble déterminé à rattraper le temps perdu et surtout disputer la CAN prévue dans son pays. Mais depuis, plus rien.

Le retour des malentendus

Ces derniers mois sont marqués par les absences répétées du capitaine du RC Lens. Seko Fofana est écarté par Jean-Louis Gasset, le sélectionneur national pour la trêve internationale de mars dernier. Cela fait suite à une absence en novembre. La raison officielle avancée était un test positif à la COVID-19. Par contre, pour la double confrontation contre les Comores en mars dernier, c’est le flou total. Ce qui laisse place aux suspicions. On parle même de tensions entre lui et le sélectionneur. 

Une situation qui n’aide pas à redorer l’image du joueur auprès du public sportif ivoirien. Ce, surtout quand on se rappelle qu’il a longtemps boudé la sélection. Patrick Baumelle, ex-sélectionneur des éléphants, s’en était plaint à demi-mot du comportement du joueur. Les médias ivoiriens, avec le temps, sont aussi de moins en moins du côté du Lensois. Roger Stéphane, journaliste de “La 3”, la 3e télévision du service public ivoirien, consacrée aux sports et loisirs, n’a pas mâché ses mots au moment de s’exprimer à propos des absences de Seko Fofana. “Est-ce qu’on doit s’inquiéter des absences de Seko Fofana ? Je dis non. Non, parce que Seko Fofana n’a aucune référence avec l’équipe nationale. Il n’est pas Zinedine Zidane, il n’est pas Diego Maradona, il n’a jamais gagné la coupe du monde pour nous, il n’a jamais gagné la coupe d’Afrique pour nous, il n’a absolument jamais rien fait de bon avec les éléphants, ce sont juste deux bons matchs amicaux donc ce n’est pas une référence” a-t-il déclaré. 

Il renchérit ensuite en rappelant qu’il n’a joué que des matchs amicaux depuis son retour. Ce qui n’en fait pas un joueur indispensable. “Seko Fofana, s’il avait été un joueur du type Yaya Touré, Didier Drogba, on allait dire attention, on est en train de perdre quelqu’un de précieux. Mais quelqu’un sur ses dernières sorties, il a deux matchs amicaux, on ne va pas se casser la tête pour lui”. Bien qu’étant qualifiés d’office, les éléphants sont performants dans ces éliminatoires. La Côte d’Ivoire occupe la première place de son groupe avec 10 points devant la Zambie.

Vous avez aimé cet article de Freddy Akpo ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

Le Real Madrid a officialisé lundi, le transfert de Kylian Mbappé au club pour les...

Freddy Akpo
30

La mauvaise nouvelle est tombée pour le Gabon. La Fédération Gabonaise de Football (Fégafoot) a...

Anthelme Chodaton
26