Rudi Garcia à Naples : la raison pour laquelle il a toujours de la côte en Série A 

Rudi Garcia est le nouvel entraîneur de Naples. Une décision qui peut surprendre plus d’un au vu de ses récentes expériences en club. Pour rappel, il a été licencié il y a quelques semaines de son poste d’entraîneur à Al-Nassr. Mais, le coach français bénéfice toujours d’une bonne côte du côté de l’Italie. Cela est dû à son premier passage en Série A où il a laissé de beaux souvenirs.

Pour comprendre le regard des Italiens sur le coach français, il faut se remettre dans le contexte de l’époque de son arrivée à l’AS Roma. Rudi Garcia devenait, à ce moment-là, le premier français à entraîner en Série A. Les doutes sur sa capacité à s’imposer étaient légitimes, surtout qu’il n’y a pas beaucoup de techniciens français qui se sont imposés à l’international.

L’homme du renouveau romain 

En dehors du contexte général en Série A, il est important de parler de la situation de l’AS Roma à cette époque. Le club ne fait plus partie des cadors italiens et joue au mieux pour une place en Europa League. Rudi Garcia vient donc, investi, de la mission de redonner au club ses lettres de noblesses. Le club de la capitale reste nostalgique depuis plusieurs années de son passé glorieux, un dernier titre de champion d’Italie qui remonte à la saison 2000-2001. Le technicien français a comme ligne principale de son CV le titre de champion de France remporté en 2010-2011 avec Lille. Vainqueur également de la Coupe de France cette saison-là avec le LOSC, il a eu le temps de faire le tour de la question dans l’hexagone. Cap à présent sur les Alpes. 

Il ramène la Roma au premier plan

Tous les chemins mènent à Rome, mais Garcia, lui, ne passe pas par quatre chemins pour poser les premières bases dans la construction de son équipe. Un recrutement ambitieux avec la complicité de la direction, c’est la première pierre posée. Des joueurs de premier plan comme Maicon, Gervinho et Seydou Keita viennent étoffer l’effectif. Des joueurs d’expérience, en plus des jeunes talentueux tels que Miralem Pjanić et Medhi Benatia. Le monument romain Francesco Totti est toujours au club, la saison 2013-2014 peut démarrer.

Sa première saison confirme les attentes. Au niveau des résultats comme du jeu, Rudi Garcia impressionne du côté de l’Italie. La Juve a certes démarré son règne sur la Serie A à cette période, mais il a eu à chaque fois un concurrent qui lui a fait repousser ses limites. La Roma était son premier vrai challenger, dauphin du championnat deux saisons de suite, en 2013-2014 et 2014-2015. Lors de ses deux premières saisons, Garcia a ainsi occupé 19 fois la place de leader, 54 fois la deuxième et 3 fois la troisième. Il n’a jamais été classé plus bas !

Un record pour la postérité

Rudi Garcia a surtout laissé en Italie une trace indélébile. Ce, grâce à un record incroyable établi dès sa première saison chez les Giallorossi. La Roma est devenue, en 2013-2014, la première équipe de l’histoire de la série à remporter ses 10 premiers matchs de championnat. Les Giallorossi ont effacé des records la Juventus et ses neuf victoires initiales en 2005-2006. Série non-officielle, car elle sera entachée par le scandale des matchs truqués “Calciopoli”. Ce qui verra la Juve dépossédée de son titre cette saison-là. Depuis, aucune équipe n’a réussi à battre le record. La Juventus de Cristiano Ronaldo s’est arrêtée à 7 victoires en 2018-2019. 

La Roma sous Rudi Garcia a tout de même eu ses limites. Les coéquipiers de Francesco Totti n’ont jamais vraiment été en mesure d’empêcher la Juventus de remporter le Scudetto chaque année. Plusieurs Juve-Roma ont quand même été légendaires, notamment ceux de la saison 2013-2014. La Roma n’aura jamais fait le poids non plus en Ligue des Champions. Le match qui symbolise le fossé entre le club et le gotha du football européen est le cinglant 7-1 à domicile subi contre le Bayern Munich. Une déroute qui a fragilisé sa place jusqu’à son départ en milieu de saison 2015-2016. 

À présent, du côté du Napoli, champion d’Italie en titre, le Français a une équipe mieux taillée pour dominer l’Italie et faire de meilleurs résultats en Europe. C’est aussi une occasion en or pour Rudi Garcia pour donner un nouveau souffle à sa carrière.

Vous avez aimé cet article de Anthelme Chodaton ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

Le Real Madrid a officialisé lundi, le transfert de Kylian Mbappé au club pour les...

Freddy Akpo
30

La mauvaise nouvelle est tombée pour le Gabon. La Fédération Gabonaise de Football (Fégafoot) a...

Anthelme Chodaton
26