C’est peut-être la saison des « coulés » en Ligue des Champions

Le tirage au sort des quarts de finale a été effectué le 15 Mars dernier. En plus des affiches de ce tour, le tableau final est également connu. Une tendance se dégage de ce tirage. Cette édition de C1 pourrait signer le retour de certains clubs au premier plan. 

On avait eu un scénario similaire la saison dernière avec le retour de deux clubs historiques italiens, l’Inter Milan et le Milan AC. Mais le contexte est encore différent cette année. Car avec le tableau final déjà connu, il y a tout un lot d’équipes en difficulté ces dernières années qui ont l’occasion d’atteindre le dernier carré voir la finale. 

Les trouble-fêtes des années 2010

Cette décennie a été marquée par les exploits de deux clubs qui ont bousculé la hiérarchie à cette époque. Deux équipes qui n’étaient pas non plus des petits poucets mais dont le statut a beaucoup évolué. Dortmund conquiert l’Allemagne au début de la décennie avec deux titres consécutifs en 2010-2011 et 2011-2012 avant d’aller à l’assaut de l’Europe. Sous la houlette de Jurgen Klopp, le parcours européen du BVB reste mémorable en 2012-2013. Une épopée qui les conduit jusqu’en finale avec une victoire marquante 4-1 sur le Real Madrid. Ce qui était déjà un retour au premier plan après le titre de champion d’Europe en 1997. 

L’Atlético Madrid a pris le relais dès la saison suivante dans la logique de remettre en question l’ordre établi. Emmenés par son entraîneur Diego Simeone, les Colchoneros atteignent par deux fois la finale, en 2014 et en 2016. Des rêves de remporter la LDC brisés à chaque fois par le Real Madrid. Toujours avec El Cholo aux commandes, l’Atlético a l’occasion de faire à nouveau quelque chose de grand sur la scène européenne. 

Le soulagement pour les clubs “maudits”

S’ il faut citer les deux clubs qui ont subi les plus grosses désillusions ces dernières années en Ligue des Champions, impossible de ne pas parler du PSG et du Barça. D’abord, la popularisation du terme « Remontada » a commencé après un affrontement entre les deux clubs, un soir de huitième de finale retour de LDC. Une victoire 6-1 des Blaugranas après avoir perdu 4-0 à l’aller. Un naufrage qui a laissé des traces au PSG avec des éliminations dans des conditions similaires face à Manchester United et le Real Madrid. Mais on était loin de s’imaginer que le Barça lui-même allait subir par la suite des Remontada face à l’AS Roma et Liverpool. 

Le plus gros camouflet des Catalans est bien entendu le 8-2 face au Bayern Munich. C’était jusqu’à cette année leur dernier quart de finale en date. On note aussi deux éliminations en phase de poules de C1. Du côté du PSG, plus de quart depuis la saison de 2020-2021. Les deux équipes ne se sont pas cette fois retrouvées dans des scénarios qui les mettraient psychologiquement à contribution. 

On peut également parler de come-back pour les Gunners d’Arsenal qui sont de retour à ce niveau après quatorze ans.

Vous avez aimé cet article de Freddy Akpo ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

La mauvaise nouvelle est tombée pour le Gabon. La Fédération Gabonaise de Football (Fégafoot) a...

Anthelme Chodaton
18

L’idée d’organiser une CAN de Football Américain commence à se concrétiser peu à peu. La...

Anthelme Chodaton
21