Qatar 2022 : Trois des héros marocains dans le flou

De retour en club après le mondial, certains joueurs marocains sont en grande difficulté. Si certains ont du mal à se repositionner, d’autres par contre ont un avenir incertain. C’est le cas de Sofyan Amrabat, Selim Amallah et Youssef En Nesyri. Ce dernier est d’ailleurs annoncé en Ligue 1. 

L’un des objectifs phares des joueurs en Coupe du Monde, c’est d’impressionner les observateurs. Mais le plus important est de garder le même rythme et le même dynamisme en club. Un mois après leur remarquable et historique prestation au Qatar, les Marocains attirent toujours l’attention du grand public. Les amoureux du foot se sont évidemment mis en place pour suivre les héros dans leurs écuries respectives. Pour le moins que l’on puisse dire, c’est loin d’être un long fleuve tranquille pour trois d’entre eux.  

Sofyan Amrabat, le lion déstabilisé

Sofyan Amrabat, le lion déstabilisé

La pierre angulaire de l’équipe marocaine qui a stupéfié les fans et les experts au Qatar connaît un dur retour sur le sol italien. Après un mondial exceptionnel, il espérait garder la constance et faire bonne impression. Mais rien ne semble se passer comme prévu. Le joueur, dont l’agressivité sur le terrain et les tacles ont permis aux marocains de gagner en autorité dans les matchs, aligne des prestations de piètre qualité. Et la presse italienne n’a été clémente envers lui. Le weekend dernier, Amrabat a été remplacé dès la 54e minute de jeu et a reçu la note de 4,5/10 après la défaite de son équipe de la part de La Gazzetta dello Sport qui ajoute : « Méconnaissable par rapport à l’Amrabat de la Coupe du monde ». Par ailleurs, le lion de l’Atlas a retrouvé sa place de remplaçant d’antan. Depuis son retour, la Fiorentina n’a remporté qu’un seul match en Coupe contre Sassuolo. Ce jour-là, Amrabat était sur le banc.  Amrabat est avant tout un joueur au marquage efficace suivi d’une vision limpide. Ce qui lui permet d’ailleurs d’intercepter de nombreux ballons et de relancer le jeu vers l’avant. Ce profil lui valut des convoitises un peu partout en Europe. Toutefois, la Viola ne compte absolument pas le laisser filer cet hiver. Et pourtant, rien ne semble aller pour le milieu défensif de 26 ans. 

Selim Amallah, la galère au Standard de Liège

Selim Amallah, la galère au Standard de Liège

Selim Amallah peine à trouver une issue à sa situation en Belgique malgré sa belle Coupe du Monde. Contrairement à Amrabat qui est plus sollicité, Amallah passe un mercato hivernal très calme. C’est loin d’être ce qu’il aurait espéré. Pire, le milieu marocain a complètement disparu. Meilleur joueur du Standard de Liège ces dernières saisons, il a été écarté du groupe pro à cause de son refus de prolonger. Pour la petite histoire, depuis septembre 2022, la Coupe du Monde est son unique éclair cette saison. Actuellement, le joueur de 26 ans évolue avec les U23. Le Standard ne fera pas le travail pour un autre club. Ce n’est pas à nous de créer de la valeur ajoutée pour des joueurs qui partiront gratuitement. Nous avons décidé que Selim Amallah évolue avec la réserve du club, à l’instar de trois autres joueurs. Et nous ne ferons rien pour augmenter leurs valeurs marchandes explique Pierre Locht, le président du club. Selon les informations de Sport News Africa, ce conflit aurait fait réagir les supporters qui demandent la réintégration du Marocain dans l’équipe première. Si la situation ne change pas avant la fin du mercato, l’avenir d’Amallah restera une incertitude absolue.

Youssef En-Nesyri, l’indésirable

Youssef En-Nesyri, l’indésirable

En quart de finale du mondial, En-Nesyri est devenu le héros de tout un peuple en qualifiant le Maroc pour les demi-finales. Un but sur un coup de tête qui entré dans l’histoire. Tout le monde se souviendra de sa détente qui a créé une scène de liesse à Rabat. Même si le monde l’oublie, les Marocains eux la graveront dans leur mémoire. Après cette euphorie, le lion de l’Atlas est revenu à la réalité chez les Andalous avec qui il passe une mauvaise période. Après 14 matchs en championnat, le buteur marocain affiche des statistiques vierges (0 but, 0 passe). Ces chiffres sont fanés pour un attaquant. Ses seules réalisations sont survenues en Coupe du roi (3 buts) et en LDC (2 buts). La disette du joueur et les débuts compliqués de Jorge Sampaoli n’arrangent guère la situation. En effet, selon les informations de Foot Mercato, l’attaquant de Séville, Youssef En-Nesyri, n’entre plus vraiment dans les plans de l’Argentin.  Une opportunité dont pourrait profiter l’OGC Nice, à la recherche d’un remplaçant à Andy Delort qui devrait partir à Nantes. Selon la presse française, l’international marocain est d’ores et déjà d’accord avec les Aiglons. Il faut désormais trouver un terrain d’entente avec les dirigeants andalous qui ne devraient pas se montrer trop exigeants pour le buteur sous contrat jusqu’en 2025. Un nouveau départ qui devrait redonner confiance au joueur et son instinct de buteur qu’il semble avoir perdu en Liga. 

Vous avez aimé cet article de Anthelme Chodaton ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

L’idée d’organiser une CAN de Football Américain commence à se concrétiser peu à peu. La...

Anthelme Chodaton
31

Le néo champion d’Afrique continue de gravir les échelons. Après s’être révélé dans son pays,...

Freddy Akpo
38

Une onde de choc secoue le monde du basketball burundais. Le Président de la Fédération...

Anthelme Chodaton
17