Paris 2024 pourrait coûter 2 milliards de plus que prévu

Le coût des Jeux olympiques de Paris 2024 pourrait dépasser les estimations initiales, selon Pierre Moscovici, le premier président de la Cour des comptes. Alors que le coût public était auparavant estimé à trois milliards d’euros, Moscovici a récemment admis sur France Inter que la facture pourrait atteindre quatre ou cinq milliards d’euros.

« Nous ne connaissons toujours pas le coût des Jeux Olympiques, la Cour des comptes les auditera une fois terminés », a déclaré Moscovici. « Ces Jeux devraient coûter entre trois, quatre, cinq milliards, on verra, mais cela n’aura pas un impact absolument massif sur la dette », a-t-il ajouté.

Le chiffre initial de trois milliards d’euros d’argent public pour les JO avait été avancé par Pierre Moscovici lui-même. Cependant, les documents budgétaires de 2023 indiquent un investissement public de 2,44 milliards d’euros, dont 1,3 milliard d’euros pour l’État et 260 millions pour la Ville de Paris. Néanmoins, la facture publique totale reste difficile à calculer, certains coûts restant inconnus. Par exemple, les primes de 1 900 euros versées aux policiers, ajoutées récemment, pourraient augmenter la facture publique de 500 millions d’euros.

La facture provisoire de Paris 2024, mêlant fonds publics et privés, s’élève actuellement à environ 9 milliards d’euros. Le Comité d’organisation olympique (COJO) dispose d’un budget de 4,4 milliards d’euros, dont 96 % proviennent du secteur privé, tandis que le budget de la SOLIDEO, chargée de la construction des installations permanentes, est également de 4,4 milliards d’euros, dont 1,7 milliard d’euros d’argent public.

À quelques mois des Jeux Olympiques, le COJO a récemment sollicité la région Île-de-France pour couvrir les frais de déplacement de 200 000 personnes accréditées, athlètes, officiels, journalistes, avec un budget d’un peu moins de 10 millions d’euros. Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, a souligné que le COJO pouvait encore « maximiser ses revenus » en travaillant avec d’autres sponsors et en vendant des billets. 

La question du financement des Jeux Olympiques de Paris 2024 reste donc d’actualité et fait l’objet d’un suivi attentif à quelques mois du coup d’envoi de l’événement.

Vous avez aimé cet article de Anthelme Chodaton ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

Il n’aura fallu qu’une saison à Omar Marmoush pour se faire un nom. L’attaquant égyptien de l’Eintracht Francfort, grâce à...

8

L’idée d’organiser une CAN de Football Américain commence à se concrétiser peu à peu. La première édition est en pleine...

31