Victor Osimhen: de la discrétion à l’explosion

Quelle saison tonitruante! Le natif de Lagos livre sûrement la plus grosse saison de sa carrière avec le Napoli. Les Partenopei sont leaders de la Série A sans un véritable rival avec 15 unités d’écart sur leurs dauphins. Cette confortable avance est due en partie aux prouesses de leur attaquant africain, Victor Osimhen. 

Il y a des saisons, comme ça, où tout commence mal, se poursuit mal, et se termine souvent mal. Mais il y en a d’autres qui démarrent sur des chapeaux de roue et s’achèvent magnifiquement. C’est probablement la pensée qui habite Victor Osimhen à mi-chemin de l’exercice 2022-2023. L’attaquant affole les compteurs en Italie. Il est le joueur africain le plus en forme en Europe et surtout en Italie. Artisan d’une équipe tournée vers l’offensive, le Super Eagle déploie ses ailes. Cette saison, l’ancien  joueur de Wolfsburg est sur une série de : 

  • 18 buts
  • 3 passes décisives en 19 matchs en championnat.

Il se positionne dès lors en tête du classement des meilleurs buteurs. Lui qui n’a jamais atteint le top 10 en deux saisons. Quelles sont les raisons de ce retour en forme ?

L’état d’esprit et la confiance 

L’état d’esprit et la confiance 

15 Août 2022, première journée de la Série A, les yeux sont rivés sur le champion en titre, AC Milan. Mais un autre club du championnat est apparu avec un esprit destructeur et surtout compétiteur. La saison est bien longue. Et les surprises ne manquent jamais. Sauf que dans cette campagne, c’est un talent africain qui retient toutes les attentions. 1 but, 2 passes décisives, ce sont les premières stats de Victor Osimhen dans la victoire 5-2 des siens contre Hellas Vérone. C’était la trame du début de saison fantastique de l’ancien Lillois. Par la suite, Osimhen a enchaîné les buts pour contribuer à l’invincibilité des Napolitains jusqu’à la 23e journée. 

Victor Osimhen est irrésistible cette saison. Il prouve semaine après semaine à quel point il est devenu un joueur redoutable devant les buts. En plus de gonfler ses statistiques, Victor “Osim’Aigle” se met parfaitement au service du collectif. Il distille notamment les passes à ses partenaires au sein d’une équipe qui se connaît très bien et dont les automatismes se créent naturellement. Grand de taille, Osimhen conforte Napoli dans ses certitudes et se place logiquement dans la caste des meilleurs joueurs en Europe. Seuls Erling Haaland, Enner Valencia et Marcus Rashford font mieux que le Nigérian dans les championnats européens. Et pour la première fois de sa carrière, le natif de Lagos peut apparaître parmi les nominés au ballon d’or. 

Sur le plan statistique, Osimhen a inscrit au moins un but lors de ses six dernières sorties, neuf sur ses dix derniers matchs.  Avec ses :

  • 20 buts dont 2 en Champions League
  • 3 passes décisives en 24 matchs toutes compétitions confondues;

Le banger masqué, fort de caractère, est incontournable dans l’effectif de Luciano Spalletti. 

Le rêve européen

Les prestations du Nigérian s’illustrent par la maturité qu’il a acquise au sein d’un collectif huilé. Sans oublier que l’homme aux cheveux teintés s’affirme sur la plus prestigieuse des scènes européennes. Ce mardi face à Francfort, il a été l’un des artisans de la victoire de Napoli. Les Partenopei n’ont plus l’étoffe d’un outsider en C1, mais celle d’un sérieux prétendant au titre. Ils cassent toutes les barrières avec 22 buts inscrits seulement au stade de la phase aller des huitièmes de finale. C’est tout simplement la meilleure attaque devant le Bayern Munich, le Real Madrid et Manchester City. Absent de la compétition depuis 2 ans, le Napoli vise la Coupe aux grandes oreilles. Bien que la bataille soit rude, il peut compter sur son attaquant nigérian qui bonifie son secteur offensif.

 

La conquête du trône

Par ailleurs, Osimhen profite d’une sécheresse des habituels meilleurs buteurs de la Série A. Ciro Immobile, le meilleur buteur du récent exercice, a disparu des radars. Dusan Vlahovic, l’artisan de la Juventus l’an dernier est dans l’impasse. Le retour de Romelu Lukaku semble être un flop jusque-là. Lautaro Martinez, quant à lui, vient d’arracher la deuxième place à Ademola Lookman. Edin Dzeko n’est plus au top de son niveau.  Le Nigérian progresse donc tout seul. S’il continue sur sa lancée, il pourrait devenir le nouveau roi d’Italie.  

En d’autres termes, Osimhen est de loin le joueur africain qui régale le plus à l’échelon européen cette saison. Dans les cinq grands championnats, le Super Eagle n’a rien à envier à ses confrères africains. Plus rassurant encore, l’attaquant de 24 ans s’affirme comme un prétendant sérieux à la succession de Sadio Mané en tant que meilleur joueur africain de l’année. Il est actuellement le meilleur buteur africain en championnat devant le sénégalais, Mohamed Salah, Riyad Mahrez, Etc.

Au coeur d’une nouvelle disposition tactique

Une nouvelle disposition classique

À l’été 2020, Osimhen a découvert un nouveau championnat, un nouveau climat où il fait beau vivre. Mais ce qui lui était plus nouveau, était la découverte d’un nouveau manager, Gennaro Gattuso, qui a une philosophie de jeu bien différente du précédent, Christophe Galtier. En France, le Nigérian était beaucoup plus utilisé en 4-4-2. 

Le 4-2-3-1 de Gattuso qui ne le mettait pas en position favorable lui a sûrement brisé les ailes. Avec Zielinski dernière, insigne à gauche et Lozano ou Politano à droite, le natif de Lagos a eu du mal à trouver ses repères. La preuve, pour sa première année, il finit dans le top 30 des buteurs avec 10 réalisations. Une performance qui ne reflète pas son énorme saison avec les Dogues avant son départ pour l’Italie. 

Avec un style ultra efficace, il s’est épanoui dans le 4-3-3 de Luciano Spalletti l’année suivante. Cette nouvelle disposition a permis au joueur de 24 ans de montrer toute l’étendue de son talent. Il apparaît cette fois dans le top 10 des buteurs avec 14 buts. C’est toujours une saison moins bonne comparativement à celle de sa révélation chez les Français. Mais, il peut toujours se hisser plus haut. Et il le prouve bien cette année avec un certain Kvaratskhelia à ses côtés. 

La philosophie de jeu de Spalletti l’a propulsé et il est devenu un redoutable attaquant, un véritable danger pour les défenseurs. “C’est un entraîneur de haut niveau, chaque jour il essaie de me motiver et de me faire tirer le meilleur du potentiel que j’ai. Je pense qu’il est l’entraîneur idéal pour moi à ce stade, il est l’une des raisons pour lesquelles je donne toujours le meilleur de moi-même. Je suis heureux quand il est satisfait de mes performances” a-t-il déclaré d’un air reconnaissant. 

Vous avez aimé cet article de Anthelme Chodaton ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

L’idée d’organiser une CAN de Football Américain commence à se concrétiser peu à peu. La...

Anthelme Chodaton
31

Le néo champion d’Afrique continue de gravir les échelons. Après s’être révélé dans son pays,...

Freddy Akpo
38

Une onde de choc secoue le monde du basketball burundais. Le Président de la Fédération...

Anthelme Chodaton
17