Mondiaux de Cross-Country : Le Kenya envoie tout son arsenal 

La capitale serbe, Belgrade, sera le théâtre des Championnats du monde de Cross-Country ce samedi 30 mars. Leader en termes de médailles à la dernière édition, le Kenya ne compte pas lâcher l’affaire pour cette édition. L’Ouganda et  l’Éthiopie seront quand-même des adversaires redoutables. 

Plus que quelques jours avant le lancement d’une nouvelle édition des Championnats du monde de Cross-Country à Belgrade où tout est fin prêt pour recevoir les meilleurs coureurs de fond du monde. Les représentants africains, venant notamment de l’Afrique de l’Est sont bien partis pour nous offrir les meilleures performances de ces Championnats du monde de Cross-Country.

Le Kenya envoie du lourd

Tête de liste lors de l’édition précédente, raflant à lui tout seul six médailles d’or, le Kenya cherche à prolonger son hégémonie dans cette compétition. En effet, le pays sera représenté par une équipe de qualité supérieure dans laquelle figure une certaine Beatrice Chebet, médaillée de bronze sur 5000m sur piste à Budapest et championne du monde sur 5 km sur route. Elle tentera de garder son titre dans la course senior féminine dans laquelle elle sera aux prises avec ses compatriotes Agnes Ngetich, médaillée de bronze à Bathurst, et Emmaculate Anyango. Dans la catégorie relais mixte, le Kenya a également un titre à défendre avec une bande composée de Purity Chepkirui, Mirriam Cherop, Reynold Cheruiyot, Kyumbe Munguti, Virginia Nyambura et Emmanuel Wanyonyi.

L’Ouganda ne se laissera pas faire

L’Ouganda ne sera pas spectateur face aux forces kényanes. Pour ces Championnats du monde de Cross-Country, le pays se fera représenter par 27 athlètes, dont les plus connus Joshua Cheptegei et Jacob Kiplimo. Cheptegei, détenteur des records du monde sur 5000m et 10 000 m, a remporté le titre senior masculin à Aarhus, au Danemark en 2019 devant Kiplimo. Ce dernier a pris sa revanche à Bathurst l’année dernière, Cheptegei terminant troisième. Une belle épopée pour les deux stars qui ont toujours faim de médailles. A Belgrade, ils savent déjà à quoi s’attendre face à de sérieux adversaires tels que le médaillé d’argent éthiopien Berihu Aregawi et Sabastian Sawe.

Au total, 245 athlètes (138 hommes, 107 femmes) vont participer aux courses individuelles seniors de ces Mondiaux de Cross-Country, pendant que 187 athlètes (95 hommes, 92 femmes) seront en compétition dans les courses U20. Au relais mixte, 12 pays sont attendus. 

Vous avez aimé cet article de Rotimi Bamigbola ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

À l’approche des Jeux Olympiques de Paris 2024, le Togo subit une perte importante dans sa liste des athlètes potentiellement...

12

Tobi Amusan, la star du 100 m haies nigérian, a captivé l’attention lors du premier Jamaica Athletics Invitational, tenu le...

21