Mondial Féminin : La Zambie va faire des étincelles en Océanie

Le compte à rebours est enclenché pour la Coupe du Monde Féminine 2023. Les différentes équipes engagées sont sur le point de plonger dans l’arène. Alors que des équipes favorites comme l’Angleterre et les États-Unis n’ont rien à craindre, ce n’est pas le cas pour les novices et les outsiders. Avant le coup d’envoi, portons une attention particulière sur les équipes africaines. Découvrons d’abord l’équipe de Zambie, dirigée par sa capitaine et attaquante vedette, Barbra Banda, qui nourrit de grands espoirs de briller sur la scène mondiale.

La Zambie est le premier pays africain sans frontières maritimes à s’être qualifié pour une phase finale de Coupe du Monde senior, hommes et femmes confondus. Les Copper Queens sont donc assurées d’inscrire leur nom dans l’histoire, quel que soit leur parcours en Australie et en Nouvelle-Zélande. Elles sont capables de créer la surprise de ce mondial.

Des débuts très attendus

Ces dernières années, l’équipe zambienne a connu une progression constante en Afrique, et cette première participation à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA constitue un rendez-vous incontournable pour elles. Puisqu’elles font leur premier pas, les yeux sont rivés sur elles particulièrement. Et, pour faire bonne impression, le sélectionneur zambien peut compter sur une ligne d’attaque redoutable, emmenée par Barbra Banda, l’une des meilleures attaquantes du monde. Sous son impulsion, les Zambiennes ont marqué sept buts en trois matchs lors du Tournoi Olympique de Football féminin en 2021. 

Cependant, elles ont encaissé 15 buts au même moment, soit une moyenne de cinq par match. Si Mwape veut réaliser ses ambitions, il devra donc renforcer sa défense, car Barbra Banda et ses coéquipières ne se contenteront pas de jouer les figurantes. Et, il faut dire que cette équipe zambienne montre une totale sérénité après une préparation moyennement bonne (3 matchs, 1 défaite, 1 nul et 1 victoire). Février dernier, les Copper Queens ont battu la Macédoine du Nord 1-0. Elles s’inclinent toutefois face à la Slovénie (1-0). En Outre, la contribution et la détermination des joueuses pourront booster leur chance de passer le premier tour. 

Un système de jeu fructueux

En tant qu’entraîneur, Bruce Mwape opte systématiquement pour une défense à quatre, mais il n’hésite pas à varier son schéma tactique en attaque, passant du 4-2-3-1 au 4-4-2 ou au 4-3-3 selon les circonstances. Sous ses ordres, la Zambie a fière allure. À ce jour, son système semble mettre les Copper Queens dans une bonne posture. Lors du championnat féminin COSAFA en fin d’année en Afrique du Sud, les Copper Queens ont réussi à garder leur cage inviolée à quatre reprises en cinq apparitions. 

Les matchs de la Zambie ont produit en moyenne 7,3 buts à Tokyo, mais les statistiques récentes montrent que Mwape et ses joueuses recherchent un meilleur équilibre. Lors de la Coupe d’Afrique des Nations féminine de la CAF en 2022, les Zambiennes n’ont encaissé que trois buts en six matchs, ce qui leur a valu une troisième place et une qualification pour l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Leurs adversaires en Coupe du Monde Féminine mettront certainement à l’épreuve ces progrès défensifs. Mais, ces résultats laissent penser que Mwape a peut-être trouvé la bonne formule pour rendre son équipe plus compétitive avec une certaine Barbra Banda en attaque. 

Un effectif bourré de talent

À Tokyo, Barbra Banda a fait parler d’elle en devenant la première joueuse à réaliser deux triplés consécutifs dans le Tournoi Olympique de Football féminin. L’attaquante du Shanghai Shengli a prouvé qu’elle possédait toutes les qualités nécessaires pour devenir l’une des stars de la Coupe du Monde Féminine. En attendant de s’imposer sur la scène mondiale, elle joue déjà un rôle majeur en sélection. Bien que les Zambiennes n’aient pas eu besoin d’elle pour se qualifier, leur faible rendement offensif laisse penser que si Banda avait été présente, le titre continental ne leur aurait peut-être pas échappé. 

Elle a d’ailleurs fait un retour en force en marquant dix buts en cinq matchs lors du Championnat féminin COSAFA, soit le double du nombre de buts de sa poursuivante la plus proche. À seulement 23 ans, Barbra Banda compte déjà parmi les attaquantes les plus talentueuses et prolifiques de sa génération. Une nouvelle démonstration de force lors de la phase finale de la Coupe du Monde Féminine la propulserait certainement dans une autre dimension. A ses côtés, elle peut compter sur Racheal Kundananji. Cette dernière a attiré l’attention lors du dernier week-end de la saison 2022-23 de la Liga F. La joueuse zambienne a porté son compteur à 25 buts en 29 matches, se positionnant en deuxième place derrière Alba Redondo (Levante) au classement des meilleures buteuses. Ses performances pour son pays sont tout aussi impressionnantes, avec une moyenne d’un but tous les deux matches jusqu’à présent.

Une autre joueuse à surveiller est Evarine Katongo. À seulement 20 ans, cette milieu de terrain possède un profil complet et est considérée comme l’un des grands espoirs du football féminin africain. Impressionnante tout au long de la Coupe d’Afrique des Nations féminine. Elle ne cache pas son ambition de rejoindre un grand club européen, et la Coupe du Monde Féminine pourrait être la vitrine idéale pour cette joueuse talentueuse et ambitieuse. En parallèle, on peut aussi citer Grâce Chanda. Son rôle consiste à orchestrer les attaques en alternant entre passes courtes et longues, tout en ayant la capacité de provoquer en un contre un. La frappe de balle du pied gauche de Chanda est d’une qualité exceptionnelle, à la fois puissante et avec un effet, ce qui lui permet souvent de tromper les gardiennes adverses.

Voici les matchs de la Zambie dans le Groupe C :

  • 22 juillet : Zambie – Japon (19h, heure locale, Waikato Stadium)
  • 26 juillet : Espagne – Zambie (19h30, heure locale, Eden Park)
  • 31 juillet : Costa Rica – Zambie (19h, heure locale, Waikato Stadium)
Vous avez aimé cet article de Anthelme Chodaton ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

Le Real Madrid a officialisé lundi, le transfert de Kylian Mbappé au club pour les...

Freddy Akpo
30

La mauvaise nouvelle est tombée pour le Gabon. La Fédération Gabonaise de Football (Fégafoot) a...

Anthelme Chodaton
26