Mondial Féminin : Les Lionnes de l’Atlas veulent laisser leur empreinte

Encore deux jours et le coup d’envoi de la neuvième édition de la Coupe du Monde Féminine sera donné. Qualifié pour la première fois de son histoire, la sélection marocaine féminine compte s’inspirer du parcours des hommes au mondial qatari. Mais, comment va-t-elle s’y prendre ? Koudenvoi s’intéresse au Maroc en amont d’Australie et Nouvelle-Zélande 2023. 

Le Maroc n’a jamais participé à la Coupe du Monde Féminine auparavant, ce qui en fait sa première expérience dans cette compétition. Au coup d’envoi de son match d’ouverture, il deviendra le premier pays arabe à participer à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA. Et la troupe de Reynald Pedros espère aller jusqu’au bout.  

Le Maroc rêve d’une grande première

Le football marocain reflète l’âme des Marocains, un peuple imprégné de passion et de joie contagieuse, et cette énergie se manifeste dans leur esprit compétitif et sportif. En plein essor, l’équipe féminine du Maroc se rend en Océanie avec un objectif clair et un rêve mondialiste qu’elles ont de réelles chances de concrétiser. Pour leur première expédition mondiale, les joueuses marocaines ont des étoiles plein les yeux. Elles ont décroché leur billet pour le grand rendez-vous planétaire grâce à leur victoire en quarts de finale de la Coupe d’Afrique des Nations Féminine 2022 contre le Botswana. 

Reynald Pedros, l’entraîneur français, a instauré une approche équilibrée pour l’équipe, alliant une défense solide à une attaque efficace. Cette approche a porté ses fruits lors de la Coupe d’Afrique des Nations Féminines, où les Lionnes de l’Atlas ont marqué neuf buts tout en encaissant que cinq, dont seulement un en phase de groupes. Pedros a su inculquer un esprit de compétition et de combativité à ses joueuses, les poussant à croire en leurs capacités. La finale perdue contre l’Afrique du Sud, championne d’Afrique, a nourri leur ambition de livrer la meilleure performance de leur histoire en Coupe du Monde. Mais, l’objectif sera difficile à atteindre. 

D’abord, le bilan de leur préparation est un peu mitigé avec zéro victoire à la clé en trois matchs (deux nuls, une défaite). Alors que le Maroc affrontera  l’Allemagne, finaliste de l’Euro 2022, la Corée du Sud et la Colombie lors de la phase de groupes. Toutefois,  Reynald Pedros pourra s’appuyer sur des figures emblématiques telles que Ghislane Chebbak et Nesryne El Chad, l’audace d’une jeune génération talentueuse, et la volonté d’entrer dans l’histoire. Une nation tout entière a déjà placé toute sa confiance dans ses représentantes.

Le Maroc, une équipe pétrie de talent

Ghizlane Chebbak est considérée comme l’âme de l’équipe marocaine. Élue meilleure joueuse de la Coupe d’Afrique des Nations 2022 et capitaine des Lionnes de l’Atlas, elle dispose de nombreux atouts à faire valoir. Polyvalente, elle peut évoluer en tant que relayeuse, milieu offensive ou même récupératrice. Son sens du jeu est exceptionnel, et elle est capable de distribuer des passes précises, qu’elles soient longues ou courtes, peu importe sa position sur le terrain. 

Sur le plan technique, la Marocaine possède une frappe de balle précise, même si elle n’est pas la plus puissante. Elle a brillé tant au niveau national à l’ASFAR avec Fatima Tagnaout, un autre talent à suivre. Bien qu’elle soit à l’aise à divers postes, sa position de prédilection se situe généralement sur l’aile gauche, prête à utiliser son pied droit pour combiner avec un attaquant plus central.

Nesryne El Chad est également à surveiller. Malgré son jeune âge, elle a montré sa solidité défensive et sa combativité lors de la Coupe d’Afrique des Nations Féminine. En marquant lors d’un match de phase de groupes, elle est devenue la plus jeune marocaine à marquer dans cette compétition, à seulement 19 ans et 114 jours.  L’attaquante des Spurs, Rosella Ayane, née en Angleterre, est devenue une présence prolifique sur la scène internationale et représente un atout majeur dans l’offensive marocaine. 

Voici les matches du Maroc dans le Groupe H :

  • 24 juillet 2023 : Allemagne – Maroc (18h30 heure locale, au Melbourne Rectangular Stadium, Melbourne/Naarm)
  • 30 juillet 2023 : Corée du Sud- Maroc (14h heure locale, au Hindmarsh Stadium, Adélaïde/Tarntanya)
  • 3 août 2023 : Maroc – Colombie (18h heure locale, au Perth Rectangular Stadium, Perth/Boorloo)
Vous avez aimé cet article de Anthelme Chodaton ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

Le Real Madrid a officialisé lundi, le transfert de Kylian Mbappé au club pour les...

Freddy Akpo
30

La mauvaise nouvelle est tombée pour le Gabon. La Fédération Gabonaise de Football (Fégafoot) a...

Anthelme Chodaton
26