Tottenham : Une équipe à reconstruire sans les cadres

Le club de Tottenham a enregistré cet été le départ de plusieurs de ses cadres. Le dernier en date, et pas des moindres, n’est autre que l’attaquant anglais Harry Kane. Ainsi, le club anglais semble se diriger tout droit vers une reconstruction de son équipe. Une transition vers l’avenir qui s’annonce ardue pour les Spurs.

Après plusieurs semaines de négociations, Daniel Levy a fini par céder. L’intransigeant homme d’affaires a officialisé le 12 août 2023 le transfert vers le Bayern Munich du meilleur buteur de l’histoire des Spurs contre cent (100) millions d’euros. Une opération qui marque le début de la reconstruction du club de Londres. 

Un transfert gagnant pour les finances du club

Avec la vente d’Harry Kane au Bayern Munich, Tottenham a récupéré la coquette somme de cent millions d’euros, avec la possibilité d’obtenir vingt millions de bonus en plus. Une somme non négligeable qui fera beaucoup de bien aux Spurs. En effet, le club anglais a effectué ces dernières années de grandes dépenses sur le marché des transferts sans pour autant renflouer ses caisses avec des ventes. Cette opération financière apparaît donc comme un ouf de soulagement pour la bande à Daniel Levy. D’un autre côté, Harry Kane arrivait en fin de contrat à l’été 2024 et il n’a pas caché son désir d’aller voir ailleurs. Ce qui signifie que sans cette opération, le joueur serait parti libre en ne laissant aucune indemnité de transfert à son club. Le board de Tottenham peut donc être heureux d’avoir encaissé ce gros montant pour un joueur qui arrivait en fin de contrat. Par ailleurs, cette transaction offre la possibilité aux Spurs d’avoir une enveloppe financière plus large pour un recrutement à la hauteur de leurs ambitions.

Un vide à combler sur le plan sportif 

Si on laisse de côté l’aspect financier, ce transfert de Kane en Bavière laisse un grand vide dans la formation dirigée par l’entraîneur Ange Postecoglou. En effet, nul n’ignore l’importance cruciale d’Harry Kane dans le collectif des Spurs. En témoigne ses 280 buts en 435 matchs avec Tottenham. Le Prince Harry a longtemps empêché le bateau des Spurs de couler à travers les tempêtes. Avec Heung-Min Son, le serial buteur anglais a formé un duo de feu qui a mis aux supplices les défenses anglaises. Ainsi, avec son départ, c’est une ère qui se termine et une page qui se ferme pour les Spurs. Tottenham est donc dans l’obligation de lui trouver un remplaçant digne de son rang. Mais le problème, c’est que des attaquants comme Harry Kane, qui oscillent autour de 35 buts par saison dans une équipe comme celle de Tottenham, ça ne court pas les rues. 

Hugo Lloris, un autre symbole de la reconstruction en marche

Outre le départ de Harry Kane, c’est aussi celui plus que probable d’Hugo Lloris qui marque la fin d’une époque chez les Spurs. En effet, l’emblématique gardien et capitaine de Tottenham est en instance de départ et il ne fait aucun doute qu’il devrait se trouver un point de chute dans les prochaines semaines. Ainsi, Tottenham perd le meilleur attaquant de son histoire, mais en même temps les Spurs doivent faire également avec le départ de Hugo Lloris. Même s’il est vrai que ces dernières années le gardien français s’est montré irrégulier dans ses performances, son importance dans le vestiaire des Spurs n’est plus à démontrer. C’est donc une autre icône du club de Londres qui s’apprête à quitter le club. Un autre dilemme pour Ange Postecoglou et le board de Tottenham. Et pour l’instant, la transition qui est en passe d’être enclenchée peine à prendre forme.

Un mercato timide pour un club en reconstruction 

Depuis l’ouverture de la période des transferts, Tottenham n’a enregistré que cinq (05) nouveaux joueurs. Entre autres, Guglielmo Vicario (gardien de but), James Maddison (milieu de terrain) ou encore Micky Van de Ven (défenseur central). Un recrutement pas vraiment convaincant au vu du chantier qui attend les Spurs. Avec Guglielmo Vicario, Tottenham a trouvé le remplaçant d’Hugo Lloris. Le gardien de but italien a signé en provenance d’Empoli où il s’est fait remarquer par ses performances. Mais la question du remplaçant d’Harry Kane reste toujours sans réponse. L’option actuelle à ce poste est le Brésilien Richarlison. Transféré en provenance d’Everton à l’été 2022, ce dernier n’a pas vraiment séduit pour sa première saison avec le club londonien. Avec ce départ de Kane, Richarlison a une opportunité en or pour se faire une place de titulaire dans cette équipe. Il est clair que le niveau n’est pas le même que celui de l’attaquant anglais, mais le Brésilien peut se révéler comme le suppléant idéal du Prince Harry. Dans le même temps, les dirigeants des Spurs penseraient également à l’attaquant iranien Mehdi Taremi (Porto) ou encore Romelu Lukaku. Mais rien est encore fait pour le moment.

Une saison qui s’annonce compliquée

En ouverture de la saison 2023-2024 de Premier League, l’équipe de Tottenham affrontait celle de Brentford. Et pour cette première rencontre, les Spurs ont été tenus en échec (2-2) par une équipe des Bees très entreprenante. Les hommes d’Ange Postecoglou ont évolué dans un système 4-2-3-1 offensif qui a très vite affiché ses limites lors des séquences de contre-attaque. En défense, la paire Sanchez-Micky Van de Ven n’a pas vraiment convaincu. Au milieu de terrain, l’association Bissouma-Maddison s’est montrée à son aise même si les autres n’ont pas vraiment suivi. En ce qui concerne l’attaque, les joueurs n’arrivaient pas vraiment à se trouver et seul Dejan Kulusevski a essayé d’apporter de la vivacité par ses dribbles et sa vitesse de percussion. S’il y a une première leçon à tirer, c’est que ce nouveau Tottenham est bien différent de celui qu’on a pu suivre ces dernières années. L’équipe dirigée par Ange Postecoglou propose un football très offensif avec des latéraux portés vers l’attaque. Tout l’inverse du Tottenham d’Antonio Conte. Ainsi, si les Spurs arrivaient à trouver une certaine stabilité en défense centrale et un attaquant capable de convertir les occasions de but, ils pourraient se battre pour les places qualificatives pour l’Europe. Il ne fait aucun doute que ces dernières semaines du mercato risque d’être agitées du côté des Spurs.

Vous avez aimé cet article de Auramson HOUNDEGNON ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

La mauvaise nouvelle est tombée pour le Gabon. La Fédération Gabonaise de Football (Fégafoot) a...

Anthelme Chodaton
18

Hugo Ekitike, actuellement à l’Eintracht Francfort, a officiellement dévoilé son rêve auprès de la presse...

Anthelme Chodaton
11