Après l’Arabie Saoudite, le Qatar révolutionne le football à sa manière 

Le terme “historique” est adéquat pour décrire le mercato réalisé par le championnat saoudien cet été. Alors que l’Arabie Saoudite tient des stars internationales, le Qatar a adopté une stratégie audacieuse, mais modérée, pour concurrencer afin de renforcer la Qatar Stars League.

Le pays du Golfe a montré de la patience en construisant son équipe nationale à travers l’académie Aspire, qui a donné naissance à l’équipe victorieuse de la Coupe d’Asie 2019. Malgré un échec en phase de poules lors de la Coupe du monde 2022, le Qatar mise sur les jeunes talents pour rivaliser avec d’autres grands championnats de la région, tels que l’Iran, l’Arabie Saoudite et les Émirats Arabes-Unis. Cet été, la Qatar Stars League a investi plus de 59 millions d’euros, le montant le plus élevé depuis la saison 2014/2015, où elle avait dépensé environ 67,5 M€. Contrairement aux transferts saoudiens, aucun transfert qatari ne dépasse les 10 millions d’euros, mais les joueurs ciblés sont des talents prometteurs.

Parmi les recrues intéressantes, Al-Ahli a misé sur le milieu ivoirien Idrissa Doumbia (25 ans, Sporting), Al-Arabi a signé l’espoir néerlandais Mohamed Taabouni (21 ans, Feyenoord). Son coéquipier Naoufal Bannis (21 ans, Feyenoord) a choisi Al-Markhiya. Et Al-Duhail a fait l’acquisition du jeune défenseur italien Ibra Bamba (21 ans, Guimarães). Al-Sadd a réalisé l’un des plus gros coups du mercato en recrutant la pépite équatorienne Gonzalo Plata (22 ans) et le jeune ailier de Palmeiras, Giovani (19 ans), courtisé par de grandes écuries européennes comme le FC Barcelone. Al-Rayyan, ancien club de Laurent Blanc et James Rodriguez, a également frappé fort en recrutant l’ailier brésilien Gabriel Pereira (21 ans) en provenance de New York City. Younnes El Hannach (19 ans, PSG), capitaine de l’équipe U19 du PSG, s’est engagé avec Al-Shamal. 

Outre ces jeunes talents, le Qatar a également recruté des joueurs expérimentés, tels qu’Andy Delort, Bruno Tabata, Mateus Uribe, Romain Saïss, et Thiago Mendes, pour renforcer ses clubs. Avec cette stratégie, le Qatar ambitionne de devenir un concurrent sérieux des Saoudiens qui font actuellement beaucoup de bruits sur le marché des transferts.

Vous avez aimé cet article de Anthelme Chodaton ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

La mauvaise nouvelle est tombée pour le Gabon. La Fédération Gabonaise de Football (Fégafoot) a...

Anthelme Chodaton
25

Hugo Ekitike, actuellement à l’Eintracht Francfort, a officiellement dévoilé son rêve auprès de la presse...

Anthelme Chodaton
12