Paris Saint-Germain : La question problématique du capitanat

Comme à l’accoutumée, le Paris Saint-Germain nous fait vivre, chaque saison qui débute, de nouveaux épisodes de son interminable feuilleton. Ainsi, après la saga Mbappé, c’est l’énigme du titre de capitaine qui a monopolisé l’attention du côté du PSG cette semaine du 22 août 2023. Et pour cause, un vote organisé pour déterminer l’ordre hiérarchique des joueurs dans ce rôle. De l’innovation et de la créativité, dont seul le Paris Saint-Germain en a les secrets.

Depuis un peu plus de deux (02) semaines déjà, le Paris Saint-Germain a repris ses activités pour le compte de la saison 2023-2024. Et outre les performances actuelles en ce début de saison qui laissent à désirer, le Paris Saint-Germain défraie encore et toujours la chronique en raison de sa gestion à l’interne. En effet, compte tenu de l’état actuel du vestiaire et des différentes guerres d’égo qui s’y mènent, les joueurs ont été conviés aux urnes pour élire le capitaine de l’équipe pour le compte de cette nouvelle saison. Un vote, dont le board parisien aurait pu s’en passer.

Marquinhos garde le brassard

Suite au vote anonyme organisé ce 22 août 2023, le défenseur Marquinhos a été reconduit au poste de capitaine de l’équipe. Le Brésilien conserve donc son titre de capitaine qu’il avait depuis 2020 et le départ de son compatriote Thiago Silva. Il sera suppléé respectivement dans cette tâche par Danilo Pereira, Presnel Kimpembe et Kylian Mbappé. Un verdict pas vraiment surprenant au vu de l’importance et de l’ancienneté de Marquinhos dans l’effectif parisien. En effet, il faut rappeler que le défenseur auriverde a démarré cette saison, avec le Paris Saint-Germain, sa dixième année au club. Ce qui fait de lui le deuxième joueur le plus ancien du club de la capitale, derrière un certain Marco Verratti. Ainsi, c’est donc un soulagement pour Marquinhos qui n’a pas été épargné par les critiques ces dernières saisons. Au point où l’on se demande s’il pourra assumer pleinement son rôle de capitaine du club parisien cette saison.

Capitaine, mais pas forcément titulaire ?

Marquinhos n’a pas souvent évolué à son plus haut niveau ces dernières années. Le rendement du défenseur brésilien a beaucoup baissé et beaucoup lui reproche son absence lors des grands rendez-vous du club. Il a affiché des performances en dents de scie et n’est plus vraiment considéré comme un indispensable aux yeux des supporters, mais aussi des dirigeants du club dans leur quête d’établissement d’un nouveau projet. Par ailleurs, il faut également noter que depuis l’arrivée de Luis Enrique sur le banc parisien, le défenseur brésilien se retrouve un peu plus sur la touche. En effet, en sept (07) matchs avec Luis Enrique, Marquinhos n’a été titulaire qu’une seule fois. Ce qui laisse planer le doute sur son statut au sein de l’effectif parisien. D’un autre côté, le défenseur auriverde doit faire face à une rude concurrence à son poste, avec la présence des nouvelles recrues comme Milan Skriniar et Lucas Hernandez. Enfin, Marquinhos devra également faire avec la présence de Danilo Pereira, qui semble avoir été totalement repositionné au poste de défenseur central.

Un vestiaire au bord de la rupture

Ce vote pour désigner le capitaine du Paris Saint-Germain pour la saison 2023-2024, personne ne l’attendait et surtout pas de cette manière. En effet, les joueurs parisiens avaient d’abord effectué un vote public qui avait désigné Marquinhos comme capitaine de l’équipe. Mais des voix s’étaient ensuite élevées pour contester la légitimité du vote et exiger un nouveau scrutin sous anonymat. Un enchaînement d’événements qui fragilisent encore plus le groupe parisien. Et si on en est arrivé là, c’est surtout à cause de l’état du vestiaire et des différentes guerres d’intérêts et de pouvoir qui s’y mènent. De la fratrie française au clan des hispaniques en passant par le tout-puissant Kylian Mbappé, le vestiaire du club de la capitale française est plus proche d’un clivage que d’une union. Une situation qui n’augure rien de bon pour la saison en cours, d’autant plus que le Paris Saint-Germain marque déjà le pas en Ligue 1. Il revient donc à Luis Enrique et ses supérieurs de régler au plus vite les conflits en interne pour mieux se concentrer sur l’aspect sportif et les grandes échéances qui attendent le club.

Vous avez aimé cet article de Auramson HOUNDEGNON ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

La mauvaise nouvelle est tombée pour le Gabon. La Fédération Gabonaise de Football (Fégafoot) a...

Anthelme Chodaton
19

Hugo Ekitike, actuellement à l’Eintracht Francfort, a officiellement dévoilé son rêve auprès de la presse...

Anthelme Chodaton
11