L’Inter Milan avance discrètement vers une nouvelle grande saison

Dans une saison marquée par de belles surprises aux quatre coins de l’Europe, le nom de l’inter revient moins au moment de parler des grandes sensations. Avec ce marathon de Gérone à Leverkusen, en passant par Gêne et Birmingham (Aston Villa), difficile de trouver le chemin menant à Milan. Si les intéristes n’étaient pas attendus la saison dernière pour leur épopée en Ligue des Champions, il va falloir garder l’œil sur eux cette saison. 

Solides leaders de Série A, en ballotage favorable pour passer les huitièmes de finale, les Nerazzurri sont bien lancés dans ce dernier trimestre de la saison. Ils font un peu penser à Naples à la même période la saison dernière. Le club semble avoir les armes pour aller jusqu’au bout. 

Une domination outrageuse 

L’inter Milan n’a clairement pas de concurrent cette saison en Italie. La Série A s’avère être un long fleuve tranquille pour eux. Un scénario difficile à entrevoir au démarrage de la saison. Naples, champion en titre, était attendu au tournant, la Juventus revenait dans les débats. Il y avait également l’autre club de Milan, l’AC Milan, champion il y a deux ans et demi-finaliste de la dernière Ligue des Champions. Mais les Nerazzurri sont juste beaucoup trop forts cette saison. L’Inter a écrasé les uns après les autres ses concurrents directs. Son dernier tour de force est la victoire 4-0 face à l’Atalanta, 4e au moment de l’affrontement. 

Le parcours en Ligue des Champions est dans la même lignée. L’Inter a fini à égalité de points avec la Real Sociedad. Mais cette deuxième place présageait d’un gros tirage pour les huitièmes de finale. C’est ce qui est arrivé puisqu’ils croisent le chemin de l’Atlético Madrid. Les coéquipiers de Lautaro Martinez ont réussi une bonne opération en gagnant le match aller 1-0 à domicile. 

Une équipe totale

La force de cette équipe est le fait d’être bien rodée collectivement. Le 3-5-2 de l’inter est bien maîtrisé par les joueurs et adapté à leurs qualités. Un système dans lequel ils évoluent depuis plusieurs années. Un collectif porté par des individualités qui évoluent à un niveau exceptionnel. On pense bien sûr au duo Martinez-Thuram en attaque. Lautaro Martinez domine le classement des buteurs avec 24 buts au compteur. A 26 ans, l’argentin est au pic de sa forme. Au milieu, l’expérience du duo Mkhitaryan-Calhanoglu, accompagné par Barella, permet à l’équipe de presque toujours gagner la bataille de l’entrejeu.  

Ce qui a permis à l’Inter de performer aussi rapidement, c’est l’adaptation rapide des recrues censées pallier des départs importants. Yann Sommer a déjà fait oublier André Onana, Pavard dans la défense à trois a pris la place de Skriniar. Au milieu, le départ de Marcelo Brozovic. Mais la grande satisfaction est en attaque avec Marcus Thuram. Le français compte 10 buts et 10 passes décisives en championnat. De quoi fermer la page Lukaku et Edin Dzeko. Tout ceci est à mettre principalement au crédit de Simone Inzaghi. Le technicien italien fait du bon travail depuis son arrivée, s’inscrivant dans la même lignée que Antonio Conte qui avait ramené le club au sommet. 

Un équilibre précaire

A partir du mois de Mars, on entre dans une phase décisive de la saison. Et il arrive que certaines équipes, très en forme les ⅔ de la saison, craquent. Poussant le comparatif de cette équipe de l’Inter avec Naples la saison dernière, on se rend compte que le risque est présent. Les Napolitains ont connu une baisse de régime dans cette période, ce qui leur a coûté l’élimination en quart de finale de LDC. Il faut aussi souligner que le fait pour Naples d’avoir joué une équipe italienne n’a pas forcément été un avantage. Scénario qui peut se produire pour l’Inter s’ils se qualifient comme Naples et la Lazio. 

Cependant, l’avance conséquente en Série A leur garantit déjà presque le titre, même en cas de méforme. Les Nerazzurri comptent 12 points d’avance sur leur dauphin, la Juve. Mieux, les intéristes n’ont pas encore joué leur match de la 27e journée. Rencontre prévue ce lundi soir face au Genoa.  

Vous avez aimé cet article de Anthelme Chodaton ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

Le championnat français tend vers sa fin. Tout au long de la saison, il a...

Anthelme Chodaton
10

Il ne fait aucun doute que c’est encore un club de l’Afrique du Nord qui...

Anthelme Chodaton
15