Medvedev et Sabalenka pourraient manquer les JO Paris 2024

La Fédération internationale de tennis (ITF)  a levé l’interdiction des joueurs de tennis russes et biélorusses pour les Jeux olympiques de Paris 2024, permettant aux athlètes qualifiés de concourir en tant qu’athlètes individuels neutres. Cependant, les règles strictes de l’ITF pourraient empêcher ces athlètes de se qualifier en raison d’exigences difficiles à remplir en raison des suspensions précédentes. 

Bien que la règle assouplisse en apparence la participation des joueurs de tennis russes et biélorusses renommés, elle ne facilitera pas la qualification en raison d’un obstacle presque insurmontable. Les grandes figures de ces deux nationalités se voient ouvrir la porte, mais elles se heurtent à une exigence pratiquement infranchissable.

“Les athlètes neutres doivent satisfaire aux conditions de sélection et d’éligibilité énoncées dans les règles actuelles de l’ITF”, précise la note, faisant référence aux règles applicables à tous les joueurs de tennis souhaitant participer, mais qui impactent directement les Russes et les Biélorusses dans ce processus olympique. L’obstacle presque insurmontable réside dans une autre règle des normes internationales appliquées à tous les joueurs de tennis professionnels, la règle 7.1.5 des règles d’éligibilité.

Selon cette règle, les joueurs désirant participer aux Jeux Olympiques doivent répondre  aux exigences minimales pour prendre part aux compétitions de la Coupe Davis ITF ou de la Coupe Billie Jean King ITF au cours du cycle olympique. L’exigence minimale spécifique stipule que les joueurs doivent avoir répondu à la convocation de l’équipe nationale “à au moins deux reprises au cours du cycle olympique” (du lundi 10 août 2020 au 24 juin 2024), avec au moins une convocation au cours des deux dernières années. Cependant, les joueurs russes et biélorusses ne pourront pas satisfaire à cette condition en raison de leur suspension liée à la guerre en Ukraine. 

Bien que la règle permette en théorie aux joueurs de tennis russes et biélorusses de participer à Paris 2024, l’obligation de disputer des matchs ne pourra pas être respectée, car aucun joueur de ces deux pays n’a eu la possibilité de jouer, ni ne l’aura dans le calendrier 2024.

Vous avez aimé cet article de Anthelme Chodaton ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

Il ne fait aucun doute que c’est encore un club de l’Afrique du Nord qui...

Anthelme Chodaton
25

Le néo champion d’Afrique continue de gravir les échelons. Après s’être révélé dans son pays,...

Freddy Akpo
13

La fin de saison se profile en Europe et un peu partout dans le reste...

Freddy Akpo
20