Karim Benzema : une saison post Ballon d’or difficile à juger

Après une saison aussi exceptionnelle qu’inattendue en 2021-2022, le Real Madrid était attendu au tournant pour la suivante. En première ligne, Karim Benzema qui aura été le symbole de l’épopée madrilène. Le français a même décroché le Ballon d’or à l’issue de la saison. La saison 2022-2023 tendant vers sa fin, les avis sont partagés au moment de juger la saison du Nueve qui a connu le meilleur et le pire. 

Pas toujours évident de confirmer après une saison pour laquelle on est sacré Ballon d’or. Ça, à moins que vous soyez Lionel Messi ou Cristiano Ronaldo. Même Luka Modrić, a eu du mal à digérer son titre de 2018 lors de la saison 2018-2019. Pour le cas Karim Benzema, voici quelques éléments d’appréciation.

Des rendez-vous manqués

Le premier regret lorsqu’on revient sur la saison de Karim Benzema, c’est qu’il n’a pas su porter le Real Madrid dans certains matchs. Parmi ces matchs là, deux Classicos arrivent en tête. D’abord celui qui s’est joué en finale de Supercoupe d’Espagne. Une défaite 3-1 avec la manière essuyée face à l’ennemi blaugrana. Et même si c’est le français qui est auteur de la réduction du score en fin de match, son réveil fut tardif. On a ensuite le deuxième Classico en Liga, décisif dans la course au titre. Une victoire aurait permis aux Madrilènes de se relancer dans la course au titre. Mais les Merengues s’inclinent dans les derniers instants, laissant filer le titre. Un match que Karim Benzema aura traversé comme un fantôme. Ce qui lui vaudra de vives critiques de la presse espagnole. 

Le troisième qui fâche est bien entendu le match demi-finale retour de Ligue des Champions face à Manchester City. Le ballon d’or n’aura jamais su remobiliser l’équipe pour qu’elle ait ce supplément d’âme qu’on leur connaît. Globalement, c’est surtout la prestation dans le jeu de KB9 sur la double-confrontation qui est décevante.

De grosses fulgurances

Si Karim Benzema n’a pas été au niveau attendu à certains moments de la saison, il est tout de même resté un homme fort de la maison blanche. On a parfois retrouvé des bribes du Benzema de la saison dernière qui porte le Real au titre en Liga et en Ligue des Champions. En 1/8 de LDC face à Liverpool, sans faire un grand match, il marque un doublé à l’aller puis scelle le sort des Reds au retour en marquant encore. Le Français revient surtout au devant de la scène durant la fameuse période du Ramadan. 

Benzema est auteur de trois triplés dans cet intervalle. On se rappelle surtout de celui face au FC Barcelone en demi-finale de Coupe du Roi. Battu 1-0 à l’aller, le Real renverse les Catalans au retour et remportera la compétition en finale face à Osasuna. Benzema marque également en 1/4 aller de LDC face à Chelsea. Malgré tout, l’on pouvait se rendre compte que ce n’était pas la meilleure version de Benzema.

Des problèmes physiques récurrents 

Au moment d’apprécier la saison du capitaine du Real Madrid, c’est un facteur à ne pas occulter. On parle souvent de l’âge de joueurs comme Cristiano Ronaldo, Lionel Messi et d’autres attaquants qui ont marqué les années 2010. Mais on oublie souvent que Benzema a 35 ans. Et à cet âge, c’est normal qu’il soit en proie aux blessures. Surtout au vu de la saison dantesque qu’il a réalisé juste avant. La première intervient dès la première journée des phases de groupes de la Ligue des Champions, le privant du reste des matchs de poules. Benzema déclare aussi forfait pour la Coupe du Monde. Son absence a peut-être aussi coûté le titre en Liga au Real, orphelin de son attaquant durant les premiers matchs après la reprise durant laquelle ils ont lâché beaucoup de points. Il est longtemps resté dans la course au titre de Pichichi avec Robert Lewandowski malgré ses pépins physiques.

Tous ces éléments font qu’il est difficile de vraiment trancher sur la question. Une fois encore, l’attaquant français a franchi la barre des 30 buts sur une saison. Mais lorsqu’on revient en détail sur la saison, il y a des choses à redire. Ce qu’on retient surtout, c’est qu’il est temps que le Real lui trouve une doublure digne de ce nom. Plusieurs noms circulent, d’Harry Kane à Joselu, un ancien de la maison blanche. On parle aussi d’un probable départ de Benzema du Real. Ce serait une grande page de l’histoire de Madrid qui se tournerait.

Vous avez aimé cet article de Freddy Akpo ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

Le Real Madrid a officialisé lundi, le transfert de Kylian Mbappé au club pour les...

Freddy Akpo
30

La mauvaise nouvelle est tombée pour le Gabon. La Fédération Gabonaise de Football (Fégafoot) a...

Anthelme Chodaton
26