Kang-in Lee : L’étoile montante du football asiatique

Malgré la saga Mbappé, le PSG a enregistré la venue de certains joueurs lors de ce mercato estival dont Kang-in Lee. Arrivé cet été en provenance de Majorque et de la Liga Espagnole contre un chèque de vingt-deux millions d’euros (22 M€), le Sud-coréen a tout ce qu’il faut pour s’imposer dans un effectif du PSG en pleine reconstruction. Dans le premier épisode de cette série sur les joueurs à suivre cette saison en Ligue 1, nous vous proposons un retour sur le parcours d’un joueur inconnu du grand public, il y a encore quelques semaines.

Capable d’évoluer au poste d’ailier ou encore au milieu de terrain, sur un côté ou dans l’axe, Kang-in Lee est un joueur au profil séduisant. Il pourrait constituer l’un des atouts majeurs du Paris Saint-Germain cette saison. Il vient renforcer un secteur offensif en panne depuis quelques semaines et le début de la saga Mbappé. Avec ce nouveau joueur, le PSG et son entraîneur disposent d’une nouvelle option en attaque et aussi au milieu de terrain pour pallier les  différents départs enregistrés, notamment celui non négligeable de Lionel Messi. 

Un profil polyvalent 

Avec le club de Majorque la saison dernière, Kang-in Lee, c’est six (06) buts et six (06) passes décisives en 36 matchs. Outre les statistiques du jeune sud-coréen, ce sont également ses qualités sur le terrain qui ont séduit. En effet, Kang-in Lee fait partie de cette catégorie de joueurs capables de créer le jeu et de porter leur équipe. Lors du dernier exercice du championnat espagnol, il a terminé dans le top 5 des joueurs ayant créé le plus d’occasions pour leurs équipes. 

À l’aise balle au pied et rapide dans ses prises de décision, Kang-in Lee sait également faire parler sa technique et son sens du but dans les derniers mètres de la surface de réparation. Et malgré sa petite taille, l’ex-joueur de Valence est un joueur combatif qui ne ménage pas ses efforts à la perte de balle ainsi que dans les replis défensifs. Un profil intéressant pour un club comme le Paris Saint-Germain quand on connaît les lacunes défensives historiques des attaquants du club francilien. 

Un retour à son poste de prédilection 

S’il a souvent évolué sur le côté gauche dans un milieu à quatre (04) avec le club de Majorque la saison dernière, Kang-in Lee devrait retrouver cette saison le poste d’ailier. En effet, son nouvel entraîneur Luis Enrique est un adepte du 4-3-3. Un système de jeu dans lequel le joueur sud-coréen à l’habitude d’évoluer sur le côté droit de l’attaque en tant qu’ailier. Ainsi, Kang-in Lee se retrouverait dans une position qu’il affectionne bien, aussi bien en club qu’en sélection depuis ses débuts, rien de mieux pour débuter ce nouveau chapitre de sa carrière.

Toutefois, l’ailier sud-coréen devra faire face à la concurrence à son poste, où il devra batailler avec une autre nouvelle recrue du club français en la personne de Marco Asensio. Si sa disponibilité pour ce début de saison a été un temps remis en cause en raison d’un petit souci physique contracté lors de son premier match de pré-saison avec le PSG, Kang-in Lee devrait bien être présent et apte pour la reprise de la Ligue 1. 

Une réussite financière pour le PSG

Outre le côté sportif où il offre une option intéressante au club français, Kang-in Lee constitue également un sacré coup financier pour le Paris Saint-Germain.  En effet, le joueur sud-coréen est une véritable star chez lui en Corée du Sud et un peu partout en Asie. Une grande renommée qui fait même de lui, le joueur qui aurait vendu le plus de maillot depuis le début de la saison, devant des grands noms comme Mbappé et Neymar. Avec lui, le Paris Saint-Germain a trouvé le profil parfait dans sa conquête de l’Asie.

De son côté, Kang-in Lee a cette saison la possibilité de confirmer dans un grand club comme le Paris Saint-Germain. Et c’est ce qu’on attend de lui depuis ses débuts à Valence. Avec une équipe comme le PSG, Kang-in Lee fera l’objet d’une exposition sur le paysage médiatique du football, ce qui pourrait très vite tourner à son désavantage. Car s’il y a une compétition dans laquelle on attend le club parisien et Kang-in Lee au rendez-vous cette saison, c’est bien la C1. Mais si une chose est sûre, c’est que le prodige sud-coréen est parti pour écrire l’une des plus belles pages du football asiatique.

Vous avez aimé cet article de Auramson HOUNDEGNON ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

La mauvaise nouvelle est tombée pour le Gabon. La Fédération Gabonaise de Football (Fégafoot) a...

Anthelme Chodaton
25

Hugo Ekitike, actuellement à l’Eintracht Francfort, a officiellement dévoilé son rêve auprès de la presse...

Anthelme Chodaton
12