Jude Bellingham donne de nouvelles possibilités tactiques à Carlo Ancelotti

Les matchs de pré-saison sont l’occasion pour les clubs de faire plusieurs choses. Lancer des jeunes, intégrer les nouvelles recrues et surtout tester de nouveaux systèmes de jeu. Le Real Madrid n’y fait pas exception et quelques tendances se dégagent après leurs deux premiers matchs de reprises. 

La particularité du mercato du Real Madrid est que le club a désormais dans son effectif des profils de joueurs pouvant apporter de la variété dans le jeu. Des joueurs comme Camavinga ou Tchouaméni, recrutés aux mercatos précédents, se démarquent par leurs qualités physiques et athlétiques, quoique pas dépourvus de qualités techniques. Cet été, on a droit à des profils plus fins techniquement comme Jude Bellingham et Arda Güler. À ces deux s’ajoute le retour de prêt de Brahim Diaz. Ceux-ci, ajoutés aux expérimentés Luka Modrić et Toni Kroos, offrent tous une diversité de solutions, principalement dans l’entrejeu.

Un joueur incarne assez bien cette nouvelle tendance. Il s’agit de l’Anglais Jude Bellingham, arrivé cet été pour un peu plus de 100 millions d’euros en provenance du Borussia Dortmund. Pour les deux premières rencontres de pré-saison, Carlo Ancelotti part sur un 4-4-2 losange avant de revenir en deuxième mi-temps sur son 4-3-3 classique après des changements effectués. Dans le premier dispositif, Jude Bellingham est placé en meneur de jeu, derrière deux attaquants. Un rôle que l’ancien de Dortmund a pour le moment assuré avec brio. De quoi déjà donner des idées à Carlo Ancelotti. Ce dernier a eu à s’exprimer sur Bellingham et a déclaré que sa meilleure position était celle en numéro 10. 

Le 4-4-2 losange, c’est un schéma de jeu utilisé au Real Madrid, il n’y a pas si longtemps. Zinedine Zidane en a fait sa marque de fabrique durant une bonne partie de son premier passage à la maison blanche en tant qu’entraîneur. À l’époque, c’est Isco qui était derrière les deux monstres de devant, Karim Benzema et Cristiano Ronaldo entre 2016 et 2018. Avec le départ de Karim Benzema, le Real Madrid a peut-être besoin d’un vrai meneur de jeu, le Français ayant souvent assuré ce rôle en plus d’être le buteur du club ces dernières saisons. Son absence s’est souvent fait ressentir dans le jeu. Jude Bellingham peut tout aussi jouer dans un milieu à trois. Que ce soit dans un rôle de stabilisateur à la Toni Kroos ou de percussion comme Luka Modrić. 

Toujours dans une position au cœur du jeu, Jude Bellingham serait aussi pertinent derrière l’attaquant dans un 4-2-3-1. Avec un point de fixation comme Joselu au poste d’avant-centre, il peut tourner autour de lui et assurer l’animation offensive. Sur les côtés, les possibilités habituelles, Vinicius Jr et Rodrygo. Arda Güler et Brahim Diaz sont aussi capables de jouer sur un côté.

Vous avez aimé cet article de Freddy Akpo ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

La mauvaise nouvelle est tombée pour le Gabon. La Fédération Gabonaise de Football (Fégafoot) a...

Anthelme Chodaton
19

Hugo Ekitike, actuellement à l’Eintracht Francfort, a officiellement dévoilé son rêve auprès de la presse...

Anthelme Chodaton
11