Inter Milan 2023-2024 : Un retour au premier plan du football italien

La Serie A italienne a officiellement repris ses activités depuis le 19 août 2023. Avec comme toujours la promesse de grandes affiches palpitantes et de spectacles dont seuls les Italiens ont le secret. Et s’il y a bien un club qui tient ces engagements jusqu’ici, c’est l’Inter de Milan.

Finaliste malheureux de la dernière édition de la C1, l’Inter Milan est l’un des clubs les plus en vue du football italien en ce moment. Après quelques années de turbulence, les Nerazzurri semblent avoir retrouvé leur aura et gloire d’antan. Et depuis, le club ne cesse d’éclabousser toute la botte de par sa classe.

Un début d’exercice sur les bases de la fin de la saison dernière

Actuel leader de la Serie A, l’Inter Milan ne fait pas les choses à moitié dans ce début de saison. Les Nerazzurri ont enregistré jusqu’ici quatre (04) victoires en autant de matchs. Ce qui les place avec douze (12) points à la tête du championnat italien de première division. À titre de comparaison, ils avaient fini la saison dernière de la même façon. À l’époque, l’équipe avait décroché un total de sept (07) victoires lors de ses huit (08) derniers matchs de Série A. Ce qui avait permis aux Nerazzurri de terminer à la troisième place qualificative pour la Ligue des Champions de l’UEFA. Ainsi, c’est un début de saison exceptionnel que réalise l’Inter Milan après un peu plus d’un mois de compétition. Si ces stats pourraient surprendre plus d’un, elles ne sont que la confirmation du travail effectué lors de la pré-saison. En effet, le club a disputé cinq (05) matchs de préparation pour quatre (04) victoires et seulement un match nul. Des chiffres qui démontrent toute l’étendue du talent de l’équipe de l’Inter Milan. Un talent couvé et poli par le maestro Simone Inzaghi.

Simone Inzaghi, le chef d’orchestre des Nerazzurri

Les récents succès de l’Inter Milan ne sont pas tombés du ciel. Tout ce travail porte la marque de l’entraîneur italien Simone Inzaghi. Arrivé en juin 2021, ce dernier a su insuffler à son équipe ses valeurs et sa philosophie de jeu. Et depuis, les résultats sont au rendez-vous. L’ancien joueur de la Squadra Azzura a mené sa formation à des sacres en Supercoupe d’Italie et en Coupe d’Italie. Dans le même temps, l’équipe n’a plus manqué une seule édition de C1 depuis son arrivée. Allant jusqu’en finale de la dernière édition de la compétition. Mais outre ces accomplissements, c’est le jeu qu’il fait produire par son équipe qui impressionne. 

Adepte du 3-5-2, Simone Inzaghi a, en quelque sorte, révolutionné le football italien par son intelligence tactique. Il est resté fidèle à la rigidité défensive que l’on concède aux équipes italiennes, mais il y a ajouté sa touche particulière. Ceci, pour obtenir une configuration technique basée sur une solidité défensive pour des attaques plus efficaces. Son équipe pratique un jeu qui repose sur la bataille au milieu de terrain, mais pas que. La fluidité des attaques s’appuie également sur des latéraux très offensifs. À cela s’ajoute la combativité de ses joueurs, qui se replient en 5-5 pour créer deux lignes compactes lors des phases défensives. Et pour l’instant, ça lui réussit bien. Cette saison, l’Inter Milan est actuellement la meilleure attaque (13 buts) et la meilleure défense (1 but) de la Série A. Des chiffres qui ne sont pas trompeurs puisque depuis son arrivée au club (2021-2022), l’Inter de Milan est l’équipe qui marque le plus en Italie.

Un mercato parfaitement géré

L’autre clé de cette réussite de l’Inter Milan, c’est la gestion du club lors des fenêtres de transfert. En effet, les Nerazzurri ne se montrent plus dépensiers depuis quelques saisons. Le club mise plus sur des joueurs libres ou des jeunes talents qui ont encore une marge de progression. Une politique qui porte ses fruits jusqu’ici. Pour preuve, lors de ce mercato d’été, le club a enregistré un peu plus d’une douzaine de signatures, le tout pour moins de 80 M€. Des recrues parmi lesquelles on retrouve des stars confirmées comme Marcus Thuram ou Benjamin Pavard. Mais aussi des étoiles montantes comme Davide Frattesi et Kristjan Asllani. Un mixage parfait entre l’expérience des anciens et la fougue des jeunes qui emporte tout sur son passage. La dernière victime a été le rival de l’AC Milan qui s’est fait étriller sur le score de 5-1 au stade Giuseppe Meazza. Quoi de mieux pour illustrer la puissance actuelle des Nerazzurri.  

Vous avez aimé cet article de Auramson HOUNDEGNON ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

Hugo Ekitike, actuellement à l’Eintracht Francfort, a officiellement dévoilé son rêve auprès de la presse...

Anthelme Chodaton
8

Le Président de la Confédération Africaine de Football, Patrice Motsepe est revenu sur les objectifs...

Anthelme Chodaton
21