Ilaix Moriba n’est plus désiré en Allemagne

Il y a un peu plus de deux ans, le monde du football pensait tenir un joyau prêt à exploser tout un stade. Son nom : Ilaix Moriba. Mais après des débuts prometteurs au FC Barcelone, le jeune guinéen ne fait plus l’unanimité au RB Leipzig. 

Être un jeune crack, c’est aussi confirmer ses performances au haut niveau. Et ça, Ilaix Moriba est encore loin du compte. Sa côte est en baisse depuis deux ans. Autrefois évalué à 25 M€ en 2021 selon Transfermarkt, le milieu de terrain ne vaut plus que 4 M€ aujourd’hui. Malgré les attentes élevées pour son avenir dans le football européen, le joueur guinéen peine à trouver la stabilité dans sa carrière.

Le RB Leipzig avait pourtant fait un gros investissement en payant 16 M€ au Barça pour recruter Moriba à la fin du mercato estival 2021. Cependant, le projet ne s’est pas concrétisé comme espéré. Le jeune milieu de terrain a été prêté à deux reprises à Valence, mais ces expériences n’ont pas été couronnées de succès. De retour au RB Leipzig sous les ordres de l’entraîneur Marco Rose, Moriba est désormais indésirable en Allemagne, principalement en raison du manque de place dans l’effectif. Cette saison par exemple, il a disputé en moyenne 28 matchs pour seulement 1 but et 2 passes décisives. Entre-temps, il n’a été titularisé qu’à douze reprises. 

L’entraîneur de Leipzig a admis avoir eu des discussions avec Moriba, et ce dernier est conscient de la difficulté à obtenir du temps de jeu. Malgré cela, il a maintenu une attitude exemplaire et s’est entraîné avec détermination. Reste à savoir quelle équipe sera prête à prendre le risque de parier sur le talent de Moriba et de lui donner l’opportunité de relancer sa carrière.

Vous avez aimé cet article de Anthelme Chodaton ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

La mauvaise nouvelle est tombée pour le Gabon. La Fédération Gabonaise de Football (Fégafoot) a...

Anthelme Chodaton
25

Hugo Ekitike, actuellement à l’Eintracht Francfort, a officiellement dévoilé son rêve auprès de la presse...

Anthelme Chodaton
12