Georges-Kévin Nkoudou : le nouveau souffle de l’attaque du Cameroun

Les Lions indomptables entrent dans l’arène CAN 2023 ce lundi face à la Guinée. Pour leur premier match dans le groupe C, le Cameroun fait face à beaucoup d’incertitudes, notamment en attaque. Mais ce climat pesant, une étincelle pourrait surgir dans le secteur offensif.

L’attaque camerounaise avait déjà perdu un atout important avec le forfait de Bryan Mbeumo à quelques semaines de la compétition. Mais la blessure du capitaine Vincent Aboubakar à la veille du démarrage de la CAN semble être le coup de grâce.  Mais dans ce marasme, un joueur pourrait émerger. Il s’agit de l’ailier Georges-Kévin Nkoudou. Arrivé sur la pointe des pieds, le joueur évoluant à Damac en Arabie Saoudite semble à présent être celui qui tient la corde pour mener l’attaque des Lions indomptables.

L’attaquant le plus en forme

Lorsqu’on parle du championnat saoudien, l’on pense directement à Cristiano Ronaldo, Karim Benzema, Sadio Mané et toutes ces stars qui y ont posé leurs valises. Mais lorsqu’on jette un coup d’œil au classement des buteurs de Saudi Pro League, on constate la présence d’un invité surprise. Derrière CR7 et le serbe Aleksandar Mitrovic respectivement à 19 et 17 buts, l’on retrouve Georges-Kévin Nkoudou sur la troisième marche du podium. Le camerounais a planté 14 pions en 17 apparitions. Des buts accompagnés de 4 passes décisives.

Si Ronaldo et Mitrovic sont dans les deux meilleures équipes du championnat, Nkoudou joue lui pour le modeste club de Damac. D’ailleurs, ses performances ont largement contribué à la 5e place qu’occupe actuellement le club. Il s’est même permis le luxe de marquer face à Al Nassr de Cristiano Ronaldo et de planter un doublé contre Al Ittihad de Karim Benzema. 

Un joueur en quête de rédemption

A 28 ans, Nkoudou est loin d’être au niveau auquel il était attendu. Formé au FC Nantes, il ne lui faudra que deux saisons pour se révéler aux yeux de la France entre 2013 et 2015. Il se distingue par sa technique balle au pied et sa qualité de frappe. Ce qui tape dans l’œil de l’Olympique de Marseille qui le recrute. Avec Georges Ntep du Stade Rennais et Samuel Umtiti de l’Olympique Lyonnais, GKN fait partie de ses joueurs d’origine camerounaise promis à l’équipe de France.

Malheureusement, son transfert à Tottenham après seulement une saison à l’OM marque un tournant. Ses trois saisons à Londres ralentissent sa progression et les prêts à Burnley puis Monaco sont infructueux. Il retrouve un peu de stabilité en Turquie au Besiktas avant de s’envoler pour l’Arabie Saoudite. Attendu en Equipe de France, il se retrouve dans la tanière des Lions indomptables. Mais c’est l’occasion pour lui de se racheter sous les couleurs du pays de ses parents.

Vous avez aimé cet article de Freddy Akpo ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

Le Nigéria et l’Afrique du Sud jouent, ce mercredi 7 février 2024 une place en...

Rotimi Bamigbola
76

Benedict Saul McCarthy, de son nom complet, est peut-être le plus grand joueur sud-africain de...

Freddy Akpo
169