Football : la FIFA suspend le Zimbabwe, les raisons.

La Fédération Internationale de Football Association a annoncé à travers un communiqué publié ce jeudi 24 février 2022, la suspension du Zimbabwe de toutes activités liées au football.

La sanction du Zimbabwe n’est pas une décision très surprenante. Depuis 2021, la FIFA avait prévenu le gouvernement d’une potentielle suspension. En effet, le même gouvernement avait suspendu le conseil d’administration de la Fédération Zimbabwéenne de Football suite à des accusations d’ingérence de l’Etat dans le fonctionnement du football. Cette situation ne répond pas au règlement de la FIFA. C’est pourquoi, l’instance dirigeante du football mondial a sévi face au Zimbabwe. Elle pourrait lever la sanction si le gouvernement n’interfère plus dans les activités de la fédération.

En outre, la FIFA a aussi pris des mesures à l’endroit des accusations liées aux abus sexuels et à la corruption.

Lire le communiqué:

“Le 21 décembre 2021, la FIFA a envoyé une lettre à la ZIFA pour rappeler une fois de plus à toutes les parties le contenu de l’article 14 paragraphe 1 i) et de l’article 19 paragraphe 1 des Statuts de la FIFA (…). En conséquence, et conformément à l’article 13 des Statuts de la FIFA, la ZIFA perd tous ses droits de membre à compter du 24 février 2022 jusqu’à nouvel ordre. Les représentants de la ZIFA et les équipes des clubs ne sont donc plus autorisés à participer aux compétitions internationales jusqu’à la levée de la suspension. Cela signifie également que ni la ZIFA ni aucun de ses membres ou officiels ne peuvent bénéficier de programmes de développement, de cours ou de formation de la FIFA et/ou de la CAF. Enfin, nonobstant cette suspension imposée à la ZIFA et conformément à la politique de tolérance zéro de la FIFA à l’égard de la corruption, des abus sexuels et de tout autre comportement contraire à l’éthique, la FIFA réitère son engagement à coopérer à toute enquête en cours concernant des allégations de harcèlement sexuel et de corruption par des responsables de la ZIFA. La FIFA restera donc à la disposition des autorités nationales et des plaignants concernant ce qui précède pendant la période de suspension.”

Vous avez aimé cet article de La Rédaction ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

L’idée d’organiser une CAN de Football Américain commence à se concrétiser peu à peu. La...

Anthelme Chodaton
31

Le néo champion d’Afrique continue de gravir les échelons. Après s’être révélé dans son pays,...

Freddy Akpo
38

Une onde de choc secoue le monde du basketball burundais. Le Président de la Fédération...

Anthelme Chodaton
17