Premier League : l’avenir d’Everton est en péril 

Everton traverse actuellement une période de déclin, bien plus grave qu’on ne le suppose. Sur le plan sportif, le club éprouve des difficultés à obtenir des résultats (18e en Premier League). Mais c’est surtout sur le plan économique que les problèmes atteignent des proportions alarmantes, menaçant la survie même de Goodison Park.

La saison précédente, Everton a échappé de justesse à la relégation, une possibilité qui pourrait se concrétiser cette fois-ci. Cependant, ce serait un drame pour un club qui a passé 121 saisons en première division anglaise depuis 1954. Ce serait également une véritable tragédie s’il venait à disparaître aux yeux de ses centaines de milliers de fans, car sa survie est sérieusement menacée.

Une multitude de dettes 

Les problèmes majeurs ne résident pas uniquement dans les performances sur le terrain. Cela concerne aussi les résultats financiers soumis à

, ainsi que les dettes massives accumulées par Everton. Les pertes s’élèvent à plus de 450 millions d’euros sur la période 2019-2022. Ce qui fait l’objet d’une enquête de la Premier League pour non-conformité aux règles du fair-play financier. Même en privé, certains membres du club admettent que la COVID-19 n’explique pas entièrement cette situation financière préoccupante. De plus, Everton doit faire face à des dettes de 160 millions d’euros et à un prêt de 180 millions qu’il devra renégocier en cas de relégation.

L’enquête en cours suscite la frustration de certains actionnaires de la Premier League, car des réductions de points auraient pu être appliquées plus tôt, potentiellement sauvant d’autres équipes de la relégation, à l’instar de Leicester la saison précédente. Everton semble être destiné à une descente en Championship, et la déduction de points ne semble pas être la solution à leurs problèmes actuels.

La construction du nouveau stade

En outre, il y a le projet colossal du nouveau stade de Bradley Moore Dock, une arène de près de 53 000 places certifiées par la municipalité en mars 2021. Ce projet semble dépourvu de logique sous tous les angles. Les coûts ont explosé, passant de 350 millions d’euros au début à plus de 800 millions désormais, ce qui semble excessif pour un club de Championship.

Les travaux ont commencé malgré tout, mais il a fallu combler le bassin pour poser les fondations du stade. Ce qui a entraîné des coûts supplémentaires considérables. L’idée initiale était de rivaliser avec les clubs de Premier League et de prospérer. Mais la réalité est que le choix du lieu semble aussi peu judicieux que de construire sur des sables mouvants. Everton est maintenant contraint de vendre ses meilleurs joueurs et d’hypothéquer ses revenus futurs. Il semble aujourd’hui en voie de disparition. En somme, Everton est confronté à une crise financière profonde, avec peu d’espoir de solution à l’horizon. Ce qui met en péril son avenir en tant que club de football.

Les autres raisons

En plus des défis financiers, Everton est également confronté à d’autres facteurs contribuant à sa chute. Il s’agit entre autres des choix d’entraîneurs douteux, des recrutements discutables et des décisions financières opaques. Aussi, le club est-il impacté par des circonstances géopolitiques, telles que l’invasion de l’Ukraine et les sanctions contre un actionnaire. Les propriétaires cherchent à vendre le club, mais les difficultés financières compliquent les négociations.

Des rumeurs circulent sur un fonds d’investissement américain, 777 Partners, qui est sur le point de racheter le club.  Mais des incertitudes planent sur leurs ressources et leurs intentions. Le fonds américain, qui détient tous les clubs endettés et enregistrant d’énormes pertes, n’a tout simplement pas les ressources pour sauver Everton. Au mieux, ils pourraient être une solution incertaine pour un club déjà affaibli et miné par les problèmes internes.

Vous avez aimé cet article de Anthelme Chodaton ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

La mauvaise nouvelle est tombée pour le Gabon. La Fédération Gabonaise de Football (Fégafoot) a...

Anthelme Chodaton
18

L’idée d’organiser une CAN de Football Américain commence à se concrétiser peu à peu. La...

Anthelme Chodaton
21