Dodo Dokou : le porte-étendard des guépards U-20

Le Bénin a fait son entrée en lice mardi 21 février à la CAN U20 Égypte 2023. 10 ans après le fiasco de 2013, les Béninois ont failli créer l’exploit face à la Zambie. Alors qu’ils venaient d’ouvrir le score à la 57e, les guépards juniors se font rattraper dans la foulée, la faute à une mauvaise relance de leur gardien, David Agossa. Toutefois, le Bénin a livré une prestation remarquable face aux Zambiens. Une performance qui porte la marque d’un joueur : Francisco Dodo Dokou. 

Pour leur retour à la CAN junior une décennie après, les guépardeaux ont livré une prestation quasi parfaite. Les Béninois ont été les plus entreprenants sur l’ensemble du match. Ils ont réussi à faire douter le champion d’Afrique 2017. N’eût été cette bourde du dernier rempart béninois et le manque de réalisme des attaquants, le score aurait été tout autre. Un homme en particulier, n’est pas étranger à cette bonne performance du Bénin : Dodo Dokou. Le milieu de terrain du Smouha Sporting Club en Égypte a été le fer-de-lance des guépardeaux. 

Toujours égal à lui-même

Dodo Dokou a été titularisé au milieu de terrain, où il a été omniprésent pendant les 83 minutes passées sur le terrain. Tantôt à la récupération, Dokou est aussi à la relance et se retrouve même parfois à la conclusion des actions. En témoigne, sa passe à Farid Edou en fin de première mi-temps alors qu’ils se présentaient seuls face au gardien zambien. Ce dernier a malheureusement raté le cadre et privé Dokou d’une passe décisive. Le joueur du Smouha SC a, à lui seul, ratissé un nombre incalculable de ballons. Il était là à chaque fois pour annihiler les offensives zambiennes. Il prenait même la responsabilité sur lui de conserver le ballon afin de permettre à ses coéquipiers de vite se replacer. Sa précision sur les passes, son aisance technique, couplées à un bon engagement sur le plan physique, lui ont permis de casser facilement les lignes. Cela lui a permis également de couvrir les espaces laissés par ses coéquipiers. En résumé, le milieu de terrain béninois a livré une Master class qui lui a valu d’ailleurs d’être nommé Homme du match. Cette performance du guépard junior s’inscrit dans la lignée de sa saison en Égypte. Cela, après qu’il ait montré toute l’étendue de son talent pendant deux saisons au Bénin sous les couleurs d’Ofmas-Sad.

Un état d’esprit irréprochable

Le 10 octobre 2022, le Smouha Sporting Club officialisait la venue de Dodo Dokou au sein de son effectif. L’international U20 a paraphé un contrat de 4 ans avec le club égyptien en provenance d’Ofmas-Sad. Le Béninois n’a pas eu besoin de temps d’adaptation. Son intégration s’est faite de manière rapide. Il a réussi à s’imposer dans le onze du coach Tarek El-Ashry. L’entraîneur égyptien ne se passe plus quasiment du Béninois. Dodo Dokou avec Smouha SC cette saison, c’est 18 matchs dont 16 titularisations avec une passe décisive. L’international béninois a même été élu deux fois, Homme du match. Élément important de son équipe, il a d’ailleurs raté la préparation de l’équipe nationale junior en vue de la CAN U20 Égypte 2023. Dodo Dokou était même de la partie face au National Bank of Egypt le 19 février, deux jours avant le premier match des guépardeaux. C’était d’ailleurs une surprise de le voir titulaire contre la Zambie alors qu’il a disputé 90 minutes d’une rencontre avec son club, deux jours plus tôt. Un choix payant de la part du sélectionneur Mathias Deguenon tant le joueur a été très déterminant dans le jeu. Cela témoigne également d’une bonne forme physique de Dokou et de son engagement à répondre toujours présent sur le terrain. Un état d’esprit qui devrait se constater une nouvelle fois chez le joueur dès ce vendredi face à la Tunisie lors de la deuxième journée du Groupe C (15 h).  

Vous avez aimé cet article de Bour-Han O. Amoussa ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

L’équipe U20 de la Gambie s’est hissée pour la première fois de son histoire en finale...

Freddy Akpo
98

La Coupe d’Afrique des nations des U20 se poursuit dans le pays des pharaons et...

Fiacre Awadji
42