Continental Tour Gold : l’Afrique du Sud régale au sprint, le Nigéria impressionnant 

Ce mardi 27 juin 2023, la ville tchèque Ostrava accueillait la 11e étape du Continental Tour Gold. L’ Afrique s’y est brillamment illustré. Dans la foulée, les athlètes sud-africains ont dominé les épreuves de sprint tandis que la Nigériane Tobi Amusan a enregistré son meilleur temps de la saison.

Le Continental Tour Gold est le deuxième au niveau des rencontres internationales d’une journée après la Diamond League. Encore connu sous le nom de Golden Spike, il est organisé par World Athletics et est la quatrième saison de la série annuelle de réunions d’athlétisme en plein air. Et pour sa onzième édition cette année, les africains ont gravé leur nom dans les annales

L’Afrique du Sud se déchaîne

L’exploit d’un athlète fait aussi la fierté d’une nation. Sur le circuit d’Ostrava, l’Afrique du Sud a réalisé un doublé dans les sprints courts masculins. D’abord, le sprinter sud-africain Akani Simbine a remporté la victoire dans la course masculine du 100 m.  Simbine a été le seul sprinter à passer sous la barre des 10 secondes en franchissant la ligne d’arrivée en 9,98 (0,6 m/s). L’ancien détenteur du record d’Afrique devance le champion d’Europe en salle, l’Italien Samuele Ceccarelli et le Canadien Andre de Grasse.

Après avoir remporté le titre du 100 m aux Jeux européens la semaine précédente, Ceccarelli n’a réussi qu’un temps de 10,02 seconde pour terminer derrière Simbine à 10,15. André De Grasse a bouclé le podium. Le temps de 10,21 secondes a été le meilleur de la saison pour le sprinteur canadien, mais encore bien en deçà de son record personnel de 9,89.

Simbine n’était pas le seul Sud-Africain à avoir goûté à la victoire en République tchèque. Son compatriote Luxolo Adams a lui aussi réalisé un gros exploit pour remporter le 200 m masculin. Adams et Sinesipho Dambile ont hissé le drapeau sud-africain haut en terminant respectivement premier et deuxième du 200 m. Adams a réalisé un  chrono de 20s22. C’est d’ailleurs le meilleur temps de la saison. Un autre sud-africain est sur le podium. Dambile quant à lui a terminé deuxième en 20s58. Le Slovaque Ján Volko a complété le podium en 20,65.

Au 400 m masculin, le Sud-Africain Zakithi Nene a terminé deuxième en 45,22 secondes, derrière le vainqueur du Zambien Muzala Samukonga (45,02). Chez les dames, Taylon Bieldt est troisième en 55s35 au 400 haies féminin. 

Tobi Amusan au top de son niveau

Amusan est entré dans l’événement contre les meilleurs hurdlers du monde après un début de saison 2023 timide. Elle a remporté le Grand prix Ricers en Jamaïque avec le meilleur temps de la saison qui est de 12,57s il y a trois semaines et reprend son rythme. Amusan a réussi à terminer à la troisième place avec une solide performance, améliorant son SB à 12,47 secondes. Elle a terminé derrière la championne olympique Jasmine Camacho-Quinn (12,42 s), qui a établi un nouveau record de compétition, et Tia Jones (12,44 s) pour se classer troisième à Ostrava. 

Elle a fait des progrès significatifs et est sur la bonne voie en vue de la suite de la saison. La prochaine course d’Amusan aura lieu le 30 juin à la Lausanne Diamond League, en compétition avec la même génération de haies poids lourds à Camacho-Quinn, Jones, et l’une des haies les plus améliorées cette saison, Alaysha Johnson. De même, elle poursuivra sa préparation en vue de lancer sa défense du titre mondial qu’elle a remporté en 2022. 

Le triomphe de la Zambie et de l’Éthiopie

En dehors de l’Afrique de Sud et du Nigeria, la Zambie et l’Éthiopie ont aussi gagné. Pour le premier, Muzala Samukonga a signé une victoire à Ostrava. Le Champion d’Afrique a bouclé le tour de piste en 45s05. Le spécialiste du 400m a devancé le sud-africain Zakithi Néné (45s22) et l’ukrainien Oleksandr Pororilko (45s37). Au 3000 m steeple, Lamecha Girma a surclassé ses adversaires. Le détenteur du record du monde s’est imposé en 3mn33s15 devant Mafori Ryan Mphahlele (3mn33s38) et George Mills (3mn33s85).

De son côté, l’Ethiopienne Diribe Welteji a survolé la course au 1500 m. Elle a signé un beau chrono de 3mn57s38, soit le record du meeting et par la même occasion son record personnel. Elle devance ses compatriotes Hirut Meshesha (3mn57s87) et Tigist Girma (3mn59s33).

Vous avez aimé cet article de Anthelme Chodaton ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

À l’approche des Jeux Olympiques de Paris 2024, le Togo subit une perte importante dans sa liste des athlètes potentiellement...

15

Tobi Amusan, la star du 100 m haies nigérian, a captivé l’attention lors du premier Jamaica Athletics Invitational, tenu le...

22