Chelsea, Cancelo… Retour sur un mercato hivernal historique

Le marché des transferts hivernaux en Europe a fermé ses portes hier à 23h59. Un dernier jour, la “dealine day”, aussi mouvementé que l’ensemble du mercato, qui avait la particularité d’intervenir juste après le mondial au Qatar. Un mercato une fois encore marqué par la démonstration des clubs anglais, mais aussi de bons coups après la coupe du monde et quelques deals inattendus.

Les sommes dépensées cet hiver sur le vieux continent donnent le tournis. La barre du milliard largement dépassée, et un nouveau tour de force des clubs de Premier League. Accrochez-vous, environ 885 millions d’Euros ont été dépensés par les écuries de PL le mois dernier. Des dépenses records, qui pulvérisent celles de 2017-2018 qui étaient estimées à 525 millions d’Euros. On retient bien sûr le départ de Cristiano Ronaldo pour l’Arabie Saoudite à Al Nassr avec un salaire inédit de 200 millions d’Euros par an. Mais en dehors du portugais, trois types de transferts auront principalement marqué ce mercato fou.

Les recrues post coupe du monde

Plusieurs transferts se font d’habitude après la coupe du monde durant laquelle certains joueurs ont l’occasion de se distinguer, se révéler ou confirmer leurs performances antérieures. La particularité cette saison est que les transferts ont lieu en hiver du fait de la tenue du mondial en fin d’année 2022. S’il y a eu moins de transferts post mondial qu’on aurait pu l’imaginer au terme de la compétition, quatre mouvements ont tout de même retenu l’attention. D’abord, l’arrivée de la pépite néerlandaise Cody Gakpo à Liverpool en provenance du PSV Eindhoven. Le joueur de 23 ans s’est engagé avec les vice-champions d’Europe pour environ 50 millions d’Euros. Après un début de saison tonitruant en club, Gakpo a confirmé au Qatar avec 3 buts en 5 matchs avec les Pays-Bas. Son compatriote Whout Weghorst est allé chez le rival Manchester United. Le Maroc a créé la sensation au Qatar en atteignant la demi-finale de la coupe du monde. Azzedine Ounahi, une des révélations des lions de l’Atlas, dépose ses valises sur le vieux port. Pour un peu plus de 10 millions d’Euros, le milieu de terrain s’engage avec Marseille qui réalise un gros coup. En parlant de révélation, la meilleure du tournoi, Enzo Fernandez a quitté le Benfica Lisbonne pour Chelsea dans les dernières heures. Chelsea justement, est le principal artisan de ce mercato onéreux.

Les “panic buy” de Chelsea

Si vous ne savez pas ce qu’est un ‘’panic buy’’, il vous suffit de voir le mercato des blues cet hiver. Actuellement 10e de Premier League loin derrière le Big Six, Chelsea doit dans l’urgence remonter la pente. Pour cela, les londoniens ont décidé de sortir le chéquier. Et avec les fonds illimités de son propriétaire Todd Boehly, Chelsea a posé les montants les plus improbables. C’est ainsi que 8 joueurs, notamment Joao Félix (prêt payant), Mykhailo Mudryk et Enzo Fernandez, ont posé leurs valises dans la Capitale anglaise pour des sommes astronomiques. Une autre preuve du mercato démentiel du club, leurs dépenses représentent 37% du total des clubs anglais cet hiver. Plus impressionnant, Chelsea à lui seul a dépensé plus que l’ensemble des clubs des quatre autres championnats. Le transfert d’Enzo Fernandez (121 millions d’Euros) est désormais la recrue la plus chère du royaume. En dehors de Chelsea, Manchester United s’est aussi illustré en termes de Panic Buy. Après la blessure de Christian Eriksen, les red devils devaient palier son absence qui devrait durer trois mois. Ils se sont alors attachés les services de l’Autrichien Marcel Sabitzer, en manque de temps de jeu au Bayern dans les dernières heures du mercato. Arsenal, leader de PL, s’est renforcé avec les arrivées de Leandro Trossard et Jorginho.

Le transfert “what’s a f*ck !”

Joao Cancel prend la direction de la Bavière

Il y a des mouvements auxquels on ne s’attend pas forcément sur le mercato. C’est le cas de Joao Cancelo. Bien installé à Manchester City depuis plusieurs saisons, le portugais prend contre toute attente la direction de la Bavière. Le latéral droit est prêté avec option d’achat au Bayern Munich. Des tensions avec Pep Guardiola seraient à la base du départ de Cancelo, Guardiola qui l’a fait venir en 2018 en provenance de la Juventus Turin. Le Bayern privé de Noussair Mazraoui blessé, a de nouvelles possibilités au poste d’arrière droit en plus du français Benjamin Pavard. Les bavarois se sont aussi attachés les services du gardien Suisse Yann Sommer, Manuel Neuer étant indisponible. L’autre transfert improbable au départ qui aurait pu se faire est celui d’Hakim Ziyech de Chelsea au PSG. Mais le club anglais aurait volontairement fait capoter l’opération alors que toutes les parties semblaient d’accord.

Vous avez aimé cet article de Freddy Akpo ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

L’idée d’organiser une CAN de Football Américain commence à se concrétiser peu à peu. La...

Anthelme Chodaton
31

Le néo champion d’Afrique continue de gravir les échelons. Après s’être révélé dans son pays,...

Freddy Akpo
38

Une onde de choc secoue le monde du basketball burundais. Le Président de la Fédération...

Anthelme Chodaton
17