CAN U20 Egypte: Trois jeunes pépites à suivre durant la compétition

La 18e édition de la CAN U20 s’ouvre ce 19 février en Égypte. Au-delà du fait d’être une compétition, elle représente aussi une exposition pour les jeunes talents en quête de lumière. Le grand public attend souvent à cette occasion de voir les futurs cracks du continent. Mais avant le démarrage, quelques noms sont déjà cités comme ceux qui seront les attractions du tournoi. Voici trois jeunes joueurs qui pourraient faire grand bruit en Égypte.

Ils sont malgré leur jeune âge, les figures de proue de leurs équipes. Déjà dans les arcanes de grands clubs européens pour certains, ils auront un apport certain pour leur sélection. Encore inconnus du très grand public, cela pourrait ne plus être le cas à la fin de la compétition.

Mamin Sanyang (Gambie)

Mamin Sanyang, joueur gambien évoluant au Bayern München

La CAN U20 Egypte 2023 Il suscite beaucoup d’attentes du côté de la Gambie. Évoluant dans l’équipe réserve du Bayern Munich, il est considéré comme l’arme offensive numéro 1 de l’équipe. Le jeune joueur de 20 ans a d’abord fait ses armes dans les équipes de jeunes d’Hoffenheim avant d’être repéré par le club bavarois puis être promu en équipe réserve dès son arrivée. Disposant également de la nationalité allemande, Mamin Sanyang a finalement décidé de représenter la terre de ses ancêtres. Et cela commence déjà avec les U20 en attendant l’équipe fanion, huitième de finaliste de la dernière édition de la CAN au Cameroun en 2022. Pourtant, le Gambien a, pendant un temps, fait ses classes avec la catégorie U19 de la Nationalmannschaft. Le joueur qui a fêté ses 20 ans le 06 février dernier a du temps de jeu en Bavière. Avec l’antichambre de l’équipe professionnelle, il a disputé 14 matchs de championnat, dont 6 titularisations. Petit bémol, l’ailier gambien n’a pas encore inscrit le moindre but. Les statistiques sont un des axes de progression du joyau gambien. S’il peut beaucoup apporter sur les côtés de par sa percussion, il doit pouvoir fructifier cet apport en termes de chiffre. Il a également pris part à la Youth League, l’équivalent de la Champions League chez les jeunes. Compétition durant laquelle il a disputé 6 matchs jusqu’ici.

Chaïm El Djebali (Tunisie)

Chaïm El Djebali, joueur algérien évoluant à l'Olympique Lyonnais
Chaïm El Djebali, joueur algérien évoluant à l’Olympique Lyonnais

Milieu de terrain, il est attendu comme la tour de contrôle des aiglons. Présenté comme un crack en devenir, le joueur de 19 ans a déjà quelques références notables au haut niveau. À la base joueur des moins de 19 ans de l’Olympique Lyonnais, il se retrouve propulsé en équipe réserve. Il découvre ainsi le National et se rapproche de plus en plus de l’équipe première. Sa saison 2021-2022 est contrastée. S’il réalise un exercice satisfaisant avec Lyon, il manquera tout de même une bonne partie de la saison. Chaïm El Djebali se blesse durant le derby face à Saint-Étienne, un match comptant pour la Coupe Gambardella. Compétition que l’Olympique Lyonnais remportera, permettant au Tunisien d’inscrire une première ligne à son palmarès. Une récompense qui sera suivie d’une autre, car El Bedjali signera un contrat professionnel avec les Gones. Possible donc qu’il ait dans les prochains mois, à faire des apparitions avec l’équipe A, dirigée par Laurent Blanc. Tout comme Malin Sanyang, il est binational. Franco-tunisien, il a entre-temps fait ses armes avec les équipes de jeunes en France. Il aura donc à jouer un rôle de joueur d’expérience dans le groupe des U20, d’autant plus qu’il compte une sélection avec l’équipe nationale A. Il a fait ses débuts avec la sélection tunisienne le 22 septembre 2022, remplaçant Ferjani Sassi lors d’une victoire 1-0 en match amical contre les Comores. À l’instar d’Hannibal Mejbri, Chaïm El Bedjali représente l’avenir du football tunisien.

Ouorou Taminou (Bénin)

Ouorou Tamimou, joueur béninois U20

L’équipe U20 du Bénin revient à la compétition après 10 ans d’absence. Dans cette nouvelle génération de joueurs prometteurs, un nom revient souvent. Ouorou Taminou est considéré comme un des meilleurs espoirs du football béninois. Défenseur pouvant également jouer milieu, Ouorou Taminou est un bon stoppeur, mais montre aussi de l’aisance balle au pied. Des qualités essentielles dans le football moderne. Du haut de ses 1m76, sa taille modeste pour un central est compensée par une grosse activité. Le jeune joueur se révèle aux observateurs avisés du football local lors du tournoi international des centres de formation (tic2f) à Porto-Novo. Une compétition qui lui donne de l’exposition et lui permet de se révéler. L’aventure dans la capitale lui permet d’effectuer un stage en France dans le club de Dijon. Le joueur de 20 ans a évolué dans le championnat national avec Aspac avant de s’envoler pour la Géorgie en 2022. Il se révèle un peu plus aux yeux du public sportif béninois durant le tournoi qualificatif pour la CAN U20 Egypte. Le Bénin atteint la finale, mais est battu en finale par le Nigeria. Ouorou Taminou compte également des sélections avec l’équipe U23.

Vous avez aimé cet article de Freddy Akpo ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

L’équipe U20 de la Gambie s’est hissée pour la première fois de son histoire en finale...

Freddy Akpo
98

La Coupe d’Afrique des nations des U20 se poursuit dans le pays des pharaons et...

Fiacre Awadji
42