Cameroun : la Fecafoot et le gouvernement vers un bras de fer

Un imbroglio secoue actuellement le monde du football au Cameroun, où la nomination du nouveau sélectionneur national s’est déroulée dans un climat de confusion totale. Mardi soir, le Ministère des Sports a annoncé la signature de Marc Brys au poste tant convoité de sélectionneur des Lions Indomptables, sans même consulter la Fédération Camerounaise de Football (Fecafoot). Une nomination qui ne répond pas aux attentes de Samuel Eto’o qui rêvait d’un Hervé Renard ou d’un José Mourinho. 

Cette décision a pris de court bon nombre de supporters et même la Fecafoot elle-même, qui a exprimé son grand étonnement face à cette annonce dans un communiqué cinglant. En effet, la fédération a souligné que cette nomination allait à l’encontre des règlements en vigueur, soulignant le manque de concertation préalable avec les instances officielles du football camerounais. « La Fédération Camerounaise de Football a appris, au même moment que l’ensemble des Camerounais, la nomination à des postes de responsabilité au sein de la Sélection Nationale Seniors de football masculin. La Fecafoot marque son grand étonnement face à cet acte qui s’oppose aux termes du Décret N°2014/384 du 26 Juillet 2014 portant organisation et fonctionnement des sélections nationales de football », peut-on lire dans le message publié par l’instance faîtière du football Camerounais.

Le choix de Marc Brys a également suscité des interrogations parmi les fans, qui s’attendaient à une nomination plus prestigieuse, à l’instar d’un Hervé Renard ou même de José Mourinho, dont le nom avait été évoqué. Cette situation rocambolesque plonge le football camerounais dans l’incertitude, alors que la Fecafoot et le gouvernement semblent se diriger vers un bras de fer pour résoudre ce différend.

Dans cette atmosphère tendue, l’avenir du poste de sélectionneur et la direction que prendra l’équipe nationale demeurent incertains. Il reste à voir qui sortira vainqueur de cette confrontation entre les autorités gouvernementales et les instances du football. Une chose est certaine : l’issue de ce clash captivera l’attention de tous les passionnés de football au Cameroun et au-delà.

Vous avez aimé cet article de Anthelme Chodaton ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

Le championnat français tend vers sa fin. Tout au long de la saison, il a...

Anthelme Chodaton
12

Il ne fait aucun doute que c’est encore un club de l’Afrique du Nord qui...

Anthelme Chodaton
16

Le néo champion d’Afrique continue de gravir les échelons. Après s’être révélé dans son pays,...

Freddy Akpo
11