L’époque où un gardien africain régnait sur la Premier League 

Le gardien camerounais André Onana devrait signer dans les prochaines heures à Manchester United. Un nouveau défi pour l’ancien de l’Ajax Amsterdam qui va découvrir la Premier League dans un des meilleurs clubs du royaume. Une trajectoire semblable à celle d’une légende africaine au poste de gardien de but. Celui qui a montré la voie aux autres dans le très haut niveau.

Didier Drogba, Emanuel Adebayor, Michael Essien, Geremi Njitap ou encore les frères Yaya et Kolo Touré, quelques noms auxquels on pense au moment de parler des joueurs africains qui ont marqué la Premier League. Ils sont tous des joueurs de champ. Dans les cinq grands championnats européens en général et en PL en particulier, il n’y a pas beaucoup de gardiens qui ont réussi à s’imposer de très grands clubs. Le Camerounais Charles Itandje après des saisons abouties au RC Lens dans les années 2000, ne s’est jamais imposé à Liverpool. Seul Edouard Mendy a réussi ces dernières années à se faire un nom, même si c’était durant seulement deux saisons. Cependant, dans les années 80, un gardien africain a fait le bonheur de Liverpool, s’installant parmi les meilleurs du monde à son poste. Il s’agit du Zimbabwéen Bruce Grobbelaar. 

Il débute sa carrière au Highlanders FC avant une expérience canadienne aux Vancouver Whitecaps. Mais c’est au moment où il rejoint l’Angleterre que sa carrière prend une autre dimension. Le Zimbabwéen garde les cages de Liverpool de 1981 à 1994. Avec les Reds, Bruce Grobbelaar remporte la Coupe des clubs champions européens en 1984. Il devient ainsi le premier joueur africain à remporter la coupe aux grandes oreilles, aujourd’hui connu sous le nom de la Ligue des Champions

Durant cette finale face à l’AS Roma, le Zimbabwéen sera décisif. Lors de la séance de tirs au but, deux scènes sorties de l’imagination de Grobbelaar sont restées célèbres. Lors du tir de Bruno Conti, il s’avance vers le but en souriant aux photographes et en faisant mine de manger les filets tels des spaghettis. Le tir passe au-dessus de la barre. Puis, face à Francesco Graziani, il fait vaciller ses jambes tel un homme ivre, ce qui a certainement déstabilisé le tireur romain qui n’a pas marqué. Il grave ainsi à jamais son nom dans l’histoire. 

À son palmarès, se rajoutent six titres de champion d’Angleterre, trois coupes d’Angleterre et coupes de la Ligue. Il compte également trente-deux sélections avec le Zimbabwe.Reconverti entraîneur, il dirige notamment le Zimbabwe, Hellenic FC et Supersport United.

Vous avez aimé cet article de Freddy Akpo ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

Le Real Madrid a officialisé lundi, le transfert de Kylian Mbappé au club pour les...

Freddy Akpo
30

La mauvaise nouvelle est tombée pour le Gabon. La Fédération Gabonaise de Football (Fégafoot) a...

Anthelme Chodaton
27