Brice Samba : Le mur du stade Bollaert

Homme fort des Sang et Or la saison dernière, Brice Samba est en train de s’imposer comme l’une des références à son poste en Ligue 1. Comme tous ses coéquipiers du RC Lens, le portier international français sort d’une saison référence en Ligue 1. C’est donc logiquement que nous lui consacrons ce cinquième épisode des joueurs à suivre cette saison en Ligue 1. Dans ce nouveau chapitre, nous vous emmenons à la découverte d’un joueur à la trajectoire particulière.

Né le 25 avril 1994 à Linzolo au Congo, Brice Samba est un footballeur international français. Inconnu du grand public, il y a encore un peu plus d’un an, le gardien de but du RC Lens est en train d’écrire avec son équipe actuelle l’une des plus belles histoires du football français. Dernier rempart d’une séduisante formation lensoise, le joueur de 29 ans a plusieurs fois assuré les arrières des siens lors de la saison écoulée. Et à l’heure actuelle, celui qui est adulé par le public du Bollaert a déjà inscrit son nom dans la légende des Sang et Or. Mais l’histoire de Brice Samba n’a pas toujours été liée à celle du Racing Club de Lens.

Des débuts compliqués

Pour Brice Samba, tout n’a pas toujours été facile. Comme la majorité des gardiens de but, le joueur formé au Havre a dû attendre son heure de gloire. Avec les équipes de jeunes de son club formateur, Brice Samba va séduire et se voir offrir son premier contrat professionnel en avril 2010. Avec l’équipe première, le gardien de but ne dispute que deux (02) matchs en raison de la forte concurrence et de la hiérarchie déjà établie à son poste. Mais ces rares apparitions vont suffire à convaincre l’Olympique de Marseille de le recruter en 2013 pour en faire le numéro 2 de Steve Mandanda. L’histoire sera la même du côté du Vélodrome. En son statut de numéro 2, Brice Samba passe le clair de son temps sur le banc. Ainsi, deux ans après son arrivée, il sera prêté par le club phocéen à l’AS Nancy (Ligue 2) pour relancer sa carrière. Mais là aussi, le joueur va faire banquette et ne dispute que six (06) matchs lors de la saison 2015-2016. 

Le déclic de Samba

Le véritable déclic va venir lorsqu’il signe libre en 2017 au SM Caen. Avec le Stade Malherbe, le joueur va trouver une place de titulaire. Il prend rapidement ses marques et montre de belles qualités durant son passage au club. Au terme de la saison 2018-2019, son club est relégué, mais le joueur a fait sensation. Il s’engage alors avec Nottingham Forest en Championship. Sur la lignée de ce qu’il a montré avec le Stade Malherbe de Caen, Brice Samba va enchaîner les performances de grandes classes. En trois (03) saisons avec les Reds, le portier dispute 133 matchs et garde sa cage inviolée à quarante-trois (43) reprises. Des statistiques qui montrent toute l’étendue du talent d’un joueur qui n’attendait que d’avoir sa chance. Les performances de Brice Samba et celles de ses coéquipiers permettent même à Nottingham Forest de décrocher la montée en Premier League au terme de la saison 2021-2022. Mais le joueur ne va pas poursuivre avec ces derniers. Il sera transféré au RC Lens lors du mercato suivant pour cinq (05) millions d’euros.

Un retour réussi en France

De retour dans l’hexagone à l’été 2022, il intègre une équipe lensoise qui venait de déjouer tous les pronostics lors de la saison 2021-2022 en Ligue 1. Et avec le RC Lens, celui que le public du stade Bollaert appelle affectueusement “Brissou” va rapidement prendre ses marques. Il s’impose rapidement comme le dernier rempart infranchissable d’une équipe lensoise qui a soif d’ambitions. Avec les Sang et Or la saison dernière, il dispute trente-sept (37) matchs pour quinze (15) clean sheets. Assurance, explosivité, décontraction, Brice Samba a épaté toute la Ligue 1 de par son talent. Dans un style à la Manuel Neuer, le joueur d’origine congolaise a fait l’unanimité par ses arrêts et la sérénité dont il fait preuve dans ses 16 mètres carrés. C’est donc logiquement qu’il remporte le trophée UNFP du meilleur gardien en fin de saison, la cerise sur le gâteau d’une saison réussie pour lui et les siens. 

À la conquête de l’Europe

Cette saison avec le Racing Club de Lens, Brice Samba joue gros. En effet, il est le nouveau capitaine des Sang et Or donc il se doit de tenir son rang. Loin du RC Lens dont l’objectif premier était le maintien, Brice Samba et sa troupe auront la lourde tâche de prouver qu’ils ont passé un cap. Et ce, malgré les différents départs qu’ils ont enregistrés cet été. D’un autre côté, Brice Samba et ses coéquipiers disputent la Ligue des Champions cette saison. L’enjeu collectif est de s’élever au niveau de la coupe aux grandes oreilles pour ne pas faire uniquement de la figuration. Mais il s’agit également pour Brice Samba de se distinguer pour espérer bénéficier d’une exposition plus grande et, pourquoi pas, signer dans un grand club la saison d’après. Dans le même temps, le gardien de but lensois doit rester régulier dans ses performances s’il veut maintenir sa place de numéro 2 en Equipe de France. Inutile donc de dire que Brice Samba est parti pour disputer l’une des saisons les plus décisives de sa carrière. 

Vous avez aimé cet article de Auramson HOUNDEGNON ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

La mauvaise nouvelle est tombée pour le Gabon. La Fédération Gabonaise de Football (Fégafoot) a...

Anthelme Chodaton
23

Hugo Ekitike, actuellement à l’Eintracht Francfort, a officiellement dévoilé son rêve auprès de la presse...

Anthelme Chodaton
11