Mondial Féminin : Barbra Banda à jamais dans l’histoire

Très attendue en Océanie pour porter son équipe, Barbra Banda n’a pas répondu aux attentes placées en elles. Elle a été tout le temps muselée par ses adversaires. Mais il lui a suffi d’un but pour graver son nom dans les livres d’histoire de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA. 

Marquer l’histoire commence à devenir une habitude pour la capitaine zambienne. Partout où elle passe, elle y laisse son nom. En Océanie, elle vient de franchir une étape cruciale de l’histoire de la Coupe du Monde Féminine. En convertissant son penalty à la 31e minute face au Costa Rica,  Banda a inscrit le 1000e but de l’histoire de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA. Un exploit historique qui survient 31 ans après le tout premier but du tournoi. Ce but était marqué par la Chinoise Ma Li lors de la première édition en 1991 contre la Norvège. 

Certaines légendes du football ont inscrit les autres buts phares de la compétition, comme l’Allemande Silvia Neid, l’Américaine Julie Foudy ou encore l’Anglaise Lucy Bronze. Elle est devenue la deuxième africaine à avoir réalisé un tel exploit après Alberta Sackey  en 2003. Cette dernière avait inscrit le 400e but à l’époque. Ci-dessous, le chemin parcouru jusqu’au 1000e but de la Coupe du Monde Féminine.

AnnéesButsMatchsNoms
19911erRP Chine – NorvègeMa Li (Chinoise)
1995100e Allemagne – JaponSilvia Neid (Allemande)
1999200eÉtats-Unis – DanemarkJulie Foudy 
1999300eNorvège – SuèdeMarianne Pettersen 
2003400eGhana – AustralieAlberta Sackey 
2007500eNorvège – GhanaRagnhild Gulbrandsen 
2011600eAngleterre – FranceJill Scott 
2015700eAllemagne – ThaïlandeMélanie Leupolz
2019800États-Unis – ThaïlandeSam Mewis 
2019900eAngleterre – NorvègeLucy Bronze 
20231000eCosta Rica – ZambieBarbra Banda 

Cet exploit de Banda s’ajoute à ses autres distinctions déjà établies sur la scène mondiale. À seulement 23 ans, l’attaquante détient le record de la meilleure buteuse africaine de l’histoire olympique, avec des triplés consécutifs aux Jeux olympiques de Tokyo en 2021 contre les Pays-Bas et la Chine. Sa performance impressionnante à Tokyo lui a également valu le titre de la plus jeune joueuse à réussir un triplé aux Jeux olympiques, à l’âge de 21 ans à l’époque.

Vous avez aimé cet article de Anthelme Chodaton ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

La mauvaise nouvelle est tombée pour le Gabon. La Fédération Gabonaise de Football (Fégafoot) a...

Anthelme Chodaton
25

Hugo Ekitike, actuellement à l’Eintracht Francfort, a officiellement dévoilé son rêve auprès de la presse...

Anthelme Chodaton
12