BAL 2024 : Tout ce qu’il faut savoir sur la Conférence du Nil 

La saison 4 de la Basketball Africa League (BAL) reprend cette semaine avec la Conférence du Nil au Caire, où quatre équipes se disputent les précieuses places en playoffs prévus pour mai à Kigali. Encore quelques jours de bataille pour savoir qui rejoindra le FUS Rabat  et le Petro Luanda aux Playoffs. Voici un aperçu de la Conférence du Nil 2024. 

Pour la troisième année consécutive, la BAL fait escale dans la capitale égyptienne, où les équipes locales ont bâti une réputation solide en tant qu’adversaires redoutables sur leur terrain, défiant avec succès les visiteurs venus d’autres régions d’Afrique. Cependant, l’année dernière, Petro de Luanda a renversé les attentes en dominant la conférence avec un score parfait de 5-0, y compris une victoire cruciale de 91-90 contre Al Ahly SC.

Le retour des champions 

Al Ahly SC et City Oilers reviennent dans la ligue pour la deuxième année consécutive. Tenant consécutif du titre de la Super League égyptienne, Al Ahly SC est l’actuel champion en titre de la BAL, avec un impressionnant score de 7-1. Avant le coup d’envoi, la question sur toutes les lèvres est de savoir qui pourra arrêter Al Ahly SC. Bien que les analystes et les supporters désignent souvent Al Ahly comme le favori, trois équipes Al Ahly Ly de Libye, les City Oilers d’Ouganda et le Bangui Sporting Club de République centrafricaine auront leur mot à dire au cours des huit prochains jours.

Sous la direction de l’entraîneur espagnol Agusti Julbe, l’équipe a conservé une base solide de joueurs, tandis que de nouvelles recrues telles que Mark Lyons, Tony Mitchell Jr et Patrick Gardner renforcent ses rangs. De son côté, les City Oilers, champions de l’Ouganda, sont de retour avec une conférence retrouvée, après une première saison décevante en BAL. Sous la direction de leur nouvel entraîneur Karim Nesba, l’équipe vise à améliorer ses performances et à se qualifier pour les playoffs. Ayant déjà une expérience dans le tournoi, les Ougandais partent avec un avantage pour se qualifier pour les playoffs. 

Les novices 

Les champions libyens, Al Ahly Ly, font leurs débuts en BAL avec une équipe dynamique comprenant des joueurs expérimentés tels que Souleyman Diabate et des nouveaux venus comme Ivan Jeremic. Ils sont déterminés à faire bonne figure dans la compétition. C’est aussi le cas de la formation centrafricaine, Bangui Sporting Club qui sera à sa première participation à la BAL avec une équipe ambitieuse dirigée par le coach François Enyengue. Malgré leur statut de nouveaux venus, ils affichent une confiance inébranlable et visent à créer la surprise dans la conférence.

Les quatre équipes s’affronteront deux fois entre le vendredi 19 et le 27 avril au complexe sportif Hassan Mostafa au Caire. Douze matchs seront disputés avec trois jours de repos :  les 21, 23 et 25 avril. La Conférence du Nil promet d’être un spectacle passionnant pour les fans de basket-ball africain, avec des équipes déterminées à se battre pour la victoire et une place en playoffs. 

Le choc entre Al Ahly Ly et Bangui Sporting Club ouvre la conférence, mais la confrontation attendue entre Al Ahly SC et Al Ahly Ly attire tous les regards. Pour se qualifier pour les playoffs, les équipes doivent terminer aux deux premières places de la conférence ou être parmi les deux meilleures troisièmes équipes classées parmi les trois conférences.

Vous avez aimé cet article de Anthelme Chodaton ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

Jean-Paul-Manirakiza, président de la FEBABU

Une onde de choc secoue le monde du basketball burundais. Le Président de la Fédération...

Anthelme Chodaton
15
Petro-Luanda contre FUS Rabat conférence du Kalahari

La quatrième saison de la Basketball Africa League a démarré avec la campagne inaugurale de...

Anthelme Chodaton
13
dynamo-vs-cape-town

La quatrième saison de la Basketball Africa League a démarré avec un scandale : le...

Anthelme Chodaton
30