Australie, une terre hostile à Rafael Nadal

C’en est trop!  Rafael Nadal est sorti de l’Open d’Australie au deuxième tour le mercredi 18 Janvier 2023 contre McDonald. Mais ce n’était pas la seule nouvelle décevante de l’espagnol. Le tenant du titre a été blessé pour une énième fois et ne reviendra pas de sitôt. 

Koudenvoi

Alors qu’il sortait de trois bonnes semaines d’entraînement intensif pour retrouver son meilleur niveau, le voilà contraint à nouveau de laisser la raquette de côté. Comme si cela ne suffisait pas, il se fait battre en trois sets et sort par la petite porte du tournoi australien. L’examen médical effectué dans un centre médical de Melbourne a révélé un souci d’ordre musculaire. Plus précisément une lésion de grade 2 du muscle ilio-psoas de la jambe gauche. L’espagnol sera donc en congé sportif entre six à huit semaines. Rafael Nadal manquera, à cet effet, la tournée au Moyen-Orient puisqu’il s’est inscrit aux tournois de Doha (20-26 février) et de Dubaï (27 février-4 mars). Dans les prochains jours, il sera au repos et suivra une kinésithérapie anti-inflammatoire selon Marca.  

Le calvaire sur blessure du Majorquin

Le calvaire sur blessure du Majorquin

Rafael Nadal n’est pas à sa première blessure en Australie. La mésaventure était exactement la même qui l’avait contraint à l’abandon en quart de finale en 2018 face à Marin Cilic. Le même scénario s’est reproduit un mois plus tard la veille du début de sa participation à Acapulco. En outre, bien qu’il ait été champion en 2009 et 2022, la liste des pépins physiques de Rafael Nadal avant ou pendant l’Open d’Australie s’étend à 11. Il a pris sa retraite deux fois à l’Open d’Australie, deux fois à Brisbane et une fois à la Coupe ATP. La saison dernière, il s’est cassé deux abdominaux au cours de deux évènements aussi importants que Wimbleton. La semaine avant l’US Open, il venait de se fracturer une côte à l’Indian Wells. Sans oublier ses problèmes de pieds chroniques, qui le faisaient boiter en permanence jusqu’à ce qu’il trouve un traitement salvateur après le dernier Roland Garros. 

 En 2007, en quart de finale face à Fernando González, le tennisman espagnol se blesse au fessier et aux ischios-jambiers. Il a pu finir mais a abandonné en trois sets. Son premier retrait est survenu lors de l’avant-dernière manche en 2010 avec Andy Murray. Une déchirure fibrillaire au genou droit l’a tenu à l’écart du combat pour les demi-finales. L’année d’après, toujours en quart de finale, il s’incline face à son compatriote David Ferrer. Cette fois, Nadal a subi une déchirure fibrillaire de deux centimètres au niveau de l’insertion des ischio-jambiers dans sa jambe gauche. En 2012, la veille du début du tournoi, il subit une crevaison au genou droit et pensait qu’il ne pourrait pas y participer. Deux ans plus tard, c’est en finale que Rafa s’est retrouvé coincé sur le dos et n’a pas pu rivaliser avec Stan Wawrinka. Sept ans plus tard, il n’a pas non plus été en mesure de bien se préparer lorsqu’il s’est tendu la cuisse de la jambe gauche et s’est de nouveau absenté du tournoi préparatoire de Brisbane après 2018.

Partir comme Roger Federer 

Partir comme Roger Federer 

Nadal est le plus grand athlète espagnol de tous les temps. Il restera à jamais une incarnation du Tennis. Il y a encore une année, il était l’une des figures de ce sport aux côtés d’un certain Roger Federer. Ce dernier a mis fin à sa carrière suite à des blessures répétitives qui l’ont affaibli physiquement. Assiste-t-on au même scénario avec Nadal ? Le suspense est très grand maintenant que le tennisman de 36 ans est confronté à de nombreux pépins physiques qui l’empêchent de revenir au top de son niveau. Ceux qui l’ont vu à son meilleur niveau espèrent toujours qu’il retrouve sa meilleure forme et que sa ténacité éloigne de lui, la défaite. Mais ça sent l’au revoir et le souvenir. Le héros s’est entièrement conformé, mais souhaite tout de même ajouter un gros plus à sa vitrine. Mais les maudites blessures gênent, éclipsant sa force et le réveillent dans une sombre réalité. Quand reviendra-t-il donc ? 

De retour sur terre battue ? 

C’est la grande question. Quand les fans du Tennis pourront-ils envisager le retour de Nadal dans une compétition ?  Après l’Open de l’Australie, il peut revenir pour les Masters 1000 d’Indian Wells (8-19 mars). Mais ces derniers arrivent probablement trop tôt pour que l’espagnol fasse son apparition. Le tournoi de Miami (22 mars-2 avril) semble être un objectif plus raisonnable vu la nature de sa blessure. N’a-t-il pas intérêt à se réserver pour retrouver un niveau de forme qui lui permettrait de disputer des compétitions ? Une préparation prudente, progressive et longue est peut-être le meilleur moyen d’y arriver. En cela, l’une des options plausibles du Majorquin serait un retour officiel sur le circuit européen sur terre battue (9-16 avril) à Monaco. L’argile est moins agressive pour les joints qu’une surface dure. Et il constituerait surtout un tremplin pour le tennisman de se préparer pour son plus grand objectif de l’année. Celui de remporter un 15e Roland Garros (28 mai-11 juin) et un 23e trophée majeur.

 La couronne échappe au roi. Pour la huitième fois qu’il ne se qualifie pas au troisième tour d’un majeur, Rafael Nadal sortira du top 5 Mondial. Son élimination précoce en Australie lui coûtera 1955 points. Cela, parce qu’il n’a pas été en mesure de défendre le titre de la dernière édition. Il tombera au moins à la sixième place du classement ATP, avec la possibilité de perdre deux positions supplémentaires en raison de la menace de Félix Auger-Aliassime et Taylor Fritz.

Vous avez aimé cet article de Anthelme Chodaton ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

L’idée d’organiser une CAN de Football Américain commence à se concrétiser peu à peu. La...

Anthelme Chodaton
31

Le néo champion d’Afrique continue de gravir les échelons. Après s’être révélé dans son pays,...

Freddy Akpo
38

Une onde de choc secoue le monde du basketball burundais. Le Président de la Fédération...

Anthelme Chodaton
17