Aitana Bonmati : La consécration d’une joueuse au talent incroyable

La neuvième édition de la Coupe du Monde féminine a connu son épilogue au terme ce 20 août 2023. Une finale qui a tourné à l’avantage de Aitana Bonmati et de la Roja Espagnole. Mais outre le trophée remporté collectivement avec sa formation, la joueuse du FC Barcelone s’est vu également attribuer la récompense de la meilleure joueuse du tournoi. Un couronnement mérité pour cette joueuse au parcours incroyable.

La sélection espagnole a remporté la finale de l’édition 2023 de la Coupe du Monde féminine en battant l’Angleterre sur un score d’un but à zéro (1-0). Un succès historique et mérité au vu du tournoi réalisé par les Espagnoles. Et si elles ont pu arriver jusque-là, c’est aussi grâce aux performances de la milieu de terrain Aitana Bonmati. L’exemple parfait d’une individualité au service du collectif.

MVP du Mondial Féminin

Les prouesses de Aitana Bonmati tout au long de cette édition 2023 de la Coupe du Monde féminine lui ont permis de décrocher la distinction de MVP du tournoi. Une récompense incontestable au vu du niveau auquel la joueuse du Barça a évolué au cours de la compétition. En effet, Aitana Bonmati a disputé tous les matchs de l’Espagne et a terminé la compétition avec trois (03) buts et deux (02) passes décisives. Pour ce qui est de son implication dans le jeu de son équipe, la joueuse espagnole a enregistré un pourcentage de 75% de dribbles réussis et un autre pourcentage de 87% de passes réussies dans l’ensemble du tournoi. Précieuse dans les récupérations de balles et au départ comme à la finition des séquences offensives de son équipe, Aitana Bonmati a conquis tout le monde par sa technicité et sa classe. Entre ses dribbles dévastateurs et sa vision du jeu particulière, la joueuse du FC Barcelone a porté son équipe du début à la fin de la compétition. Si certains observateurs pourraient être étonnés, les performances de la milieu de terrain n’ont rien d’anodin. Du moins, pour les amateurs du football féminin espagnol.

Un pur produit du FC Barcelone

L’histoire de Aitana Bonmati avec le football a débuté dès son plus jeune âge. Après des passages réussis dans quelques centres de formation, elle intègre à l’âge de 14 ans le centre de formation du FC Barcelone. Elle poursuit sa formation dans ce centre et séduit très vite ses formateurs au point d’intégrer quelques semaines après son arrivée l’équipe B du club (2014). Au cours de la saison suivante (2015-2016), la joueuse espagnole s’impose dans l’entre-jeu du Barça B et les mène à la victoire du championnat de deuxième division du groupe III. Satisfait de ses performances, le board barcelonais l’intègre la saison suivante (2016-2017) à l’équipe première du Barça. Et depuis, elle ne s’arrête pas et continue de progresser. Au total, Aitana Bonmati a disputé 241 matchs avec le FC Barcelone pour 84 buts et 33 passes décisives en sept (07) ans. Par ailleurs, Aitana Bonmati avec le FC Barcelone, c’est aussi deux (02) Ligues des Champions (2021 et 2023), quatre (04) titres de championne d’Espagne d’affilée (2020 à 2023) et cinq (05) Coupes d’Espagne (2017, 2018, 2020, 2021 et 2022). Un palmarès à la hauteur du talent de celle que Pep Guardiola considère comme « l’Iniesta » du football féminin.

Déjà dans les annales de la Roja 

Du haut de son jeune âge, Aitana Bonmati a d’ores et déjà inscrit son nom dans l’histoire de la sélection espagnole de football féminin. En effet, celle qui est passée par toutes les catégories d’âges de la Roja a, à son actif, un palmarès intéressant avec l’équipe d’Espagne. Entre autres, le championnat d’Europe des moins de 17 ans (2015), le championnat d’Europe des moins de 19 ans (2017) et désormais la Coupe du Monde 2023. En termes de statistiques, Aitana Bonmati compte également 19 buts marqués en 51 sélections avec l’Espagne depuis ses débuts en 2017. De son intelligence de jeu à sa finition devant les buts adverses en passant par la précision de ses passes, Aitana Bonmati s’impose comme l’une des meilleures milieux de terrain au monde actuellement. Et nul doute qu’à 25 ans, elle a le temps pour s’inscrire un peu plus encore dans la légende du Barça et de la Roja.

Vous avez aimé cet article de Auramson HOUNDEGNON ? Faites-le lire à d’autres.

Dans la même catégorie...

La mauvaise nouvelle est tombée pour le Gabon. La Fédération Gabonaise de Football (Fégafoot) a...

Anthelme Chodaton
18

Hugo Ekitike, actuellement à l’Eintracht Francfort, a officiellement dévoilé son rêve auprès de la presse...

Anthelme Chodaton
11